var _paq = window._paq = window._paq || []; /* tracker methods like "setCustomDimension" should be called before "trackPageView" */ _paq.push(['trackPageView']); _paq.push(['enableLinkTracking']); (function() { var u="https://maconinfos.matomo.cloud/"; _paq.push(['setTrackerUrl', u+'matomo.php']); _paq.push(['setSiteId', '1']); var d=document, g=d.createElement('script'), s=d.getElementsByTagName('script')[0]; g.async=true; g.src='//cdn.matomo.cloud/maconinfos.matomo.cloud/matomo.js'; s.parentNode.insertBefore(g,s); })(); Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - HURIGNY : Au plus près de la réalité pour un exercice incendie à l’école primaire

 

 

mardi 29 novembre 2022

9 h 15 ce matin à l’école primaire d’Hurigny, travail scolaire et calme studieux règnent dans chaque classe de l’école, depuis le CP jusqu’au CM2. Le directeur, David Duquennoy, arpente le couloir de l’établissement…

9 h 18 Les enfants d’une des classes sortent dans le calme avec leur professeur. Des élèves ont vu de la fumée pénétrer dans leur salle de classe et, pratiquement au même moment, la sirène d’évacuation retentit dans tout le groupe scolaire.

Quatre-vingt-quinze enfants et leurs maîtres d’école sortent alors jusqu’au point de rassemblement prévu pour cela, la cour de récréation au plus loin du sinistre potentiel.

Le directeur, simultanément, appelle le 18 pour donner l’alerte et décrire rapidement les premières observations puis vérifie auprès des professeurs si tous les élèves de chaque classe sont bien présents avec eux. Là il semble qu’un départ de feu est lieu dans le local chaufferie situé sous le niveau des classes.

De la fumée envahit petit à petit le couloir de l’école, les enfants sont sagement regroupés par classe dans la cour (il est question d’un exercice auquel ils avaient été prévenus par leur professeur afin d’éviter tout affolement pouvant devenir panique).

Les minutes passent, elles paraissent toujours plus longue qu'en réalité, il faut donner un peu de temps au temps pour que l’alerte soit transmise depuis le CODIS (Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours) de Mâcon, répercutée au centre d’instruction des pompiers d’Hurigny et que l’équipe d’intervention se prépare et effectue le trajet, véhicule pompe-tonne, grande échelle, VSAV (véhicule de secours et d'assistance aux victimes) …

Cet exercice “grandeur nature” est intégré à la formation des pompiers volontaires qui sont en stage au centre d’instruction Claude Sins d'Hurigny, 13 sapeurs en formation après concours, six chefs d’agrès, tous venus de tout le département, ces derniers qui, dans les interventions, coordonnent les activités des équipes dont ils ont la responsabilité et participent activement à leur sécurité. Chaque stage dure 15 jours et les formateurs imaginent des scénarios différents pour mettre en situation la plus réelle possible les stagiaires. Ainsi accidents, feux divers, évacuation … Vie de stage autour de situations que chacun, de retour en caserne d’affectation ou ville de lieu de vie pour les volontaires, soit susceptible de rencontrer dans la vraie vie de pompier.

« Les erreurs rencontrées sont alors formatrices, sources d’apprentissage pour chacun, erreurs commentées et analysées en retour de chaque expérience-exercice terrain » nous confiera le lieutenant Matthieu Wailly, un des concepteur en formation et responsable de stage intégré avec le lieutenant Nicolas Lordel.

Si les enfants sont retournés très vite en classe à cause de la météo dès l’assurance qu’aucune fumée d’exercice n’était encore présente, il n’en était pas de même pour les stagiaires pompiers qui opéraient sous l’œil des formateurs et même des futures formateurs en formation eux-mêmes.

Pénétrer dans le lieu enfumé de l’exercice est une expérience déroutante, perte des notions d’espace, de temps, visibilité pratiquement nulle, appareil respiratoire lourd et encombrant rendant la communication difficile, chaleur en réelle intervention alors insoutenable … Il faut alors comprendre que la formation est essentielle et fondamentale pour apprivoiser ses peurs et son stress sans toutefois jamais connaître vraiment son point limite tout personnel.

Des retours d’expérience dès la fin de chaque intervention sont nécessaires pour s’aguerrir et se parfaire tout en gardant la notion de sa propre sécurité et de celle des autres, ainsi le travail toujours en duo au minimum afin de ne jamais se retrouver seul face aux risques encourus.

Signalons également que les pompiers stagiaires sont mobilisables à tout moment pendant leur stage en renfort en cas de besoin, ce dans tout le département.

Merci aux personnels enseignants de l’école d’Hurigny, merci aux pompiers de Saône-et-Loire pour l’accueil et la possibilité de relater une partie de ces métiers à vocation et au degrés de pénibilité et de responsabilité jamais assez reconnu.

MsP

 

Journée ordinaire d'une classe...

Signalétique obligatoire !

L'alarme retentit, les élèves sortent pour le point de rassemblement

David Duquennoy, le directeur de l'école, téléphone au 18

Les enfants sont regroupés par classe et comptés.

En cas de réalité d'incendie ils seraient encore plus éloignés !

Le chef d'agrès de l'intervention arrive avec le fourgon pompe-tonne

 

Le directeur de l'établissement donne toutes les informations

qu'il possède au responsable d'intervention

Arrivée du véhicule grande échelle

Visite des lieux et prises de décisions d'intervention 

L'entrée la plus directe sur le lieu du départ de feu est choisie

Les pompiers s'équipent pour pénétrer sur le lieu du sinistre

Prêts à intervenir 

La fumée est là...

En cas de réalité elle serait le plus souvent noire et chargée de matière volatiles

Un duo à l'intérieur, un duo à l'extérieur qui assure la sécurité.

Matthieu Wailly, concepteur de formation pour adultes et responsable de stage pour la formation intégrée nous montre l'opacité de la fumée ambiante d'exercice

Déblaiement des détritus cause de l'incendie simulé

Pénétrer dans l'atmosphère d'une fumée tout équipé c'est loin d'être évident

Fin d'exercice, on respire à l'air libre ...

 

Premier débriefing à chaud (…)

Le hall d'accueil du centre de formation d'Hurigny nous en dit long …

Merci à vous, stagiaires et formateurs !

MÂCON : Le Comptoir des Fers – Aubade inaugure sa nouvelle salle d'exposition et fête ses 40 ans

Rénovée du sol au plafond, la nouvelle salle d'exposition s'étale sur 800 mètres carrés. Un sasse d'entrée a également été aménagé. Publi-reportage : pleins feux sur cet espace rénové.

SAÔNE-ET-LOIRE - Violences faites aux femmes - conférence à Matour : Le secteur rural encore plus touché

C'est par une conférence faisant intervenir la sénatrice Mari-Pierre Monier et la commandante de gendarmerie Magali Haudegond que Nathalie Bonnot, déléguée départementale au Droit des femmes et à l'égalité à la préfecture, a marqué cette journée. L'occasion de rappelé que la Saône-et-Loire est en pointe dans la lutte contre ce fléau.

VARENNES-LES-MÂCON : Une belle progression et un bel anniversaire à Natur'Varennis

Clap de fin pour Natur'Varennis autour du verre de l'amitié offert dimanche soir par la municipalité de Varennes lès Mâcon, laquelle a renouvelé son soutien à ce festival qui met chaque année en lumière la commune sur le plan culturel.

MÂCON : Journées de la Solidarité à l’espace Carnot-Montrevel

Le collectif mâconnais « Forum de la Solidarité » depuis 1994 organise la semaine de la solidarité. Entre exposition, films, débats, ateliers, repas partagé à la MJC de l’Héritan, il est habitude de tenir les journées solidaires, vente d’objets divers au profit de causes humanitaires.

MÂCON : La 10e édition des enchères du cœur réunit 90 000 € !

Ce dimanche dès 14 heures, des gens se pressent à rejoindre la grande salle du conseil de la mairie jouxtant la salle Carnot-Montrevel...

St-Martin-Belle-Roche - Conférence sur la Saône : une grande dame

Invité par l’association Saint-Martin-Belle-Pierre, Marc Bonnetain, ancien technicien aux Voies Navigables de France a tenu une conférence sur la Saône ce samedi à la salle du Foyer Rural.

MÂCON : A l'espace culturel et de loisirs de Bioux, “Salon du fait main”, seconde édition

L’espace Culturel et de Loisirs de Bioux a organisé samedi toute la journée une deuxième édition du « Salon du fait main ». On y trouvait de la poterie, différents bijoux en origamis, en métal, en tissus, en émail, des bonnets , des écharpes. Ne pas omettre du crochet, des objets de décorations et bien d’autres, de quoi offrir un choix de cadeaux pour Noël.

MÂCON : Le diplôme du BTS est arrivé au lycée Lamartine

Samedi matin, le Lycée Lamartine a convié les anciens élèves titulaires du BTS session 2022 pour une remise de diplômes dans la pure tradition.

MÂCON : Les violences faites aux femmes dénoncées sur la place publique par Femmes solidaires

Constat glaçant, chiffres en hausse, la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes avait lieu hier. Ce matin, profitant du marché du samedi, les Femmes Solidaires de Mâcon ont tenu à informer les passants, femmes certes mais aussi et bien sûr les hommes sur ce fléau qui fait froid dans le dos.

MÂCON : L’heure de la remise des diplômes au lycée Ozanam

Ce samedi matin, les élèves des promotions 2022 se sont vus remettre leur diplôme obtenu en juin dernier.

LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : Les gendarmes peuvent désormais prendre une plainte en dehors de la gendarmerie

L'annonce a été faite par Magali Haudegond, commandante auprès de la Direction générale de la gendarmerie nationale, marraine de la conférence événement à Matour, et par le commandant du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire Guillaume Dard. Une bonne chose dans un contexte de forte augmentation des violences intrafamiliales.

AFFAIRE CHEVENET : La FDSEA 71 et les JA 71 dénoncent les pratiques illégales de l'association L214

Les deux organisations agricoles ont déposé une motion lors de la session de la Chambre d'agriculture du 24 novembre. Elles demandent, entre autres, aux législateurs, de « protéger les agriculteurs qui sont les victimes faciles de pseudo "lanceurs d’alerte" ». En voici le contenu intégral

MÂCON - Vendanges de l’humour : Les jeunes talents en compétition

Le concours international des jeunes talents est le véritable cœur historique du Festival, qui fête ses 25 ans cette année.

MÂCON : Salon “Chocolat & Gourmandises” avec le Kiwanis et Mâcon Tendance.

Virginie De Battista, présidente de « Mâcon Tendance » rencontrait ce jour les organisateurs du salon chocolat et gourmandises qui se tiendra au Parc des expos les 3 et 4 décembre : à gauche Christophe Petit, Kiwanis Mâcon, responsable de l'organisation du salon et, à droite, Frédérick Magnien, président du club Kiwanis de Mâcon.

MÂCONNAIS BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une soirée détente pour les assistantes maternelles du territoire

Vendredi soir, à l’occasion de la Journée nationale des assistants maternels, MBA a proposé une soirée pour que chacun prenne soin de soi. Au programme : yoga et kinésiologie. Michelle Jugnet, vice-présidente de MBA chargée de la Petite Enfance, a accueilli les personnes inscrites à ce temps fort organisé par le relais Petite Enfance de MBA.

MÂCON - Téléthon 2022 - Les entrepreneur.es ont du coeur : Donnez pour remporter le défi des entreprises !

En 2016, la Ville de Mâcon a lancé « le défi des entreprises ». Le but : inviter les entreprises mâconnaises à s’engager pour aider à trouver des traitements thérapeutiques et des dispositifs d’accompagnement social pour les malades. Cette année, la Ville relève à nouveau le défi, avec vous, entrepreneur.e.s.

MÂCON : La CGT retraité.es invite à rejoindre le rassemblement de Femmes solidaires samedi

Un rassemblement autour du calendrier de la honte qui s'inscrit dans la Journée Internationale contre les violences faites aux femmes

BOURGOGNE : Dernière ligne droite pour la Cité des Climats et des vins à Beaune

Mardi 22 novembre, Alain Suguenot, maire de Beaune, a inauguré la fin du gros œuvre du bâtiment, en présence de l'acteur Christophe Lambert.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le recrutement très problématique pour les dirigeant.e.s confirme la CPME 71

La CPME a réalisé une enquête entre le 6 octobre et le 10 novembre 2022. 2 566 réponses ont été comptabilisées dont 2 330 entreprises employant au moins un salarié.