vendredi 3 février 2023

Dans le cadre des semaines en santé mentale, une table ronde s'est tenue ce lundi, au Foyer de vie La Chevanière à Charnay.

Dans le cadre des actions menées par les semaines dinformation en santé mentale qui ont commencé sur le territoire mâconnais, un collectif dusagers de différentes structures médico-sociales sur lagglomération s’est formé afin dorganiser une table ronde sur le thème de la mobilité.

Conscient que lenvironnement a un impact sur la santé mentale, ce collectif a souhaité échanger avec les élus et les représentants du réseau de transport urbain Transdev, afin d’évoquer leur besoin, de témoigner de leur expérience et d’exprimer les difficultés rencontrées lors de leurs déplacements dans la cité.

Le collectif de différentes structures médico-sociales du Mâconnais par le biais des représentants des conseils de vie sociale CVS (Papillons blancs, mutualité française, RDAS luminaires Pep71, GEM, …) s’est formé dans le but de faire entendre leur voix dans leur qualités d’usagers , aux élus et acteurs du transport.

Claude Cannet, vice-présidente de la MBA en charge des mobilités, et Thierry Beillet, directeur de Transdev, avaient accepté l’invitation.

Ce moment original d’échanges avait été préparé par Isabelle Foray la directrice de La Chevanière, l’ensemble de son staff et des résidents des diverses structures « Voilà une belle opportunité qui se présente pour parler d’un sujet important pour les personnes que nous accompagnons et qui ont souhaité parler de leur expérience, de leurs difficultés, et de leur proposition en matière de mobilité. Nos interventions permettent de mieux faire connaître et prendre en compte nos expériences d’usagers et d’agir en proximité directe auprès des responsables de la mobilité du quotidien. »

La parole a circulé avec une réelle proximité, celle de l’expérience et du vécu par les résidents. Plusieurs grands thèmes peuvent être repérés comme autant d’obstacles à une mobilité douce et inclusive: la qualité des aménagements (arrêts et abri bus), les horaires des navettes, l’absence de bancs, le phasage entre les lignes, et comme en musique de fond, repris plusieurs fois, l’absence de bus en fin de soirée et le week end.

Claude Cannet, très à l’écoute et rompue à cet exercice en hyper proximité, a apporté des éléments de réponse : « L’organisation des lignes de bus est le résultat de nos études, de nos comptages, de nos propres observations, c’est important d’entendre vos remarques, elles nous sont très utiles… Les aménagements des arrêts relèvent des communes, et il faut les interpeller…Nous cherchons à nous adapter aux besoins permanents de nos usagers, … en 2024, il y aura une deuxième navette gratuite, elle circulera d’Est en Ouest, et sera cadencée toutes les 9 minutes… La gare, la réorganisation des bus, et la plateforme s’inscrivent dans un plan de réaménagement global… »

Thierry Beillet, lui aussi, très à l’écoute, a continué dans le même souci d’apporter des réponses concrètes: « nous avons déployé des outils qu’il faut utiliser, comme le transport urbain à la demande qui peut répondre aux problèmes du dimanche soir, …, nous restons à votre écoute et surtout pour la qualité de votre accueil à bord et de votre prise en charge, nos conducteurs sont formés, à votre service, signalez nous les situations de difficulté, de non respect de vos droits… . »

La table ronde a donc permis un réel échange, dans le respect et la qualité, humainement, ces instants étaient riches d’enseignement et chacun y aura gagné.

J.-Y. Beaudot

 

Réforme de retraites : 7 manifestations mardi en Saône-et-Loire !

À l'appel de nombreux syndicats, y compris lycéens et étudiants

CHEZ LES VIGNERONS D'IGÉ : Découvrez la nouvelle gamme Terroirs des Brigands

Médaillé d'or au concours des vins de la St-Vincent des Mâconnais et Beaujolais. Promo jusqu'au 28 février - publi-info

MÂCON - Lycée Dumaine : Elena Monate remporte la sélection régionale de la Coupe Georges Baptiste

Depuis 1961, la Coupe Georges Baptiste est un concours destiné aux jeunes élèves en cours d’études dans les Arts de la table dans les établissements d’enseignement hôtelier de France des classes suivantes : Terminales Cap, Bac Professionnel, Bac technologique et 1ère en Brevet Professionnel.

CHARNAY - Christine Robin « On est sur un territoire qui grandit, on a besoin de travailler conjointement, vous et nous »

Madame le maire et son adjointe Katia Casteil, en charge du développement et de l’animation économique et commerciale, ont rencontré les acteurs économiques publics et privés de la ville lors de la cérémonie des vœux ce matin à la salle Ballard.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Très belles et uniques pièces au salon de la collection

Organisé par les clubs cartophiles et philatéliques mâconnais, le 41ème salon de la collection a présenté ses trésors ce dimanche 29 janvier.

POLITIQUE : Les Républicains de la 1ère circonscription partagent la galette : « Tout doucement mais sûrement vers 2026…»

Près de 50 personnes ont répondu présentes ce vendredi 27 janvier à l’invitation très conviviale d'épiphanie que leur avait adressé leur responsable de la circonscription LR du Mâconnais.

PEDAGOGIE : 3 classes mâconnaises fabriquent des objets en impression 3D à l'ENSAM Cluny

Ce 27 janvier, trois classes d'écoles élémentaires mâconnaises ont fabriqué des objets en impression 3D dans le cadre d'un concours proposé par l'École nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM) de Cluny.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une très légère baisse des interventions en 2022 pour les pompiers

La tradition des vœux est encore d’actualité, et le colonel Frédéric Pignaud directeur départemental des services d’incendie et de secours de Saône-et-Loire, commandant le Corps départemental de sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire, s'y est prêté volontiers en adressant les siens aux pompiers ainsi qu’au président du Conseil départemental André Accary.

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 27 janvier attribue 600,7 millions d'€ d'aides

223 769 € iront à la cité de l'entreprise de Mâcon pour la réhabilitation d'un bâtiment dont le coût global est estimé à 1,12 millions ; 40 000 € iront au recrutement d'un animateur numérique au PETR Mâconnais Sud Bourgogne.

SAÔNE-ET-LOIRE : La délinquance en légère augmentation

L’État-major départemental de la sécurité réunit tous les services de l’état impliqués dans la lutte contre la délinquance. Présentation a été faite du bilan statistique de leur action en 2022. Tous les chiffres police et gendarmerie. À noter, une forte hausse du nombre de victimes de VIF enregistrée en gendarmerie de Mâcon et cambriolages en zone police. 

SAÔNE-ET-LOIRE : 38,4 millions d'€ d'investissement du Département pour les routes et infrastructures en 2023

Sébastien Martin avait rendez-vous ce matin à Viré avec les maires du Mâconnais pour présenter le programme des investissements du Département dans les routes et infrastructures en Mâconnais. Le détail par commune des investissements routiers dans le Mâconnais.

MÂCON : La ROPN, pour vous servir

Un sigle de plus direz-vous... Certes, mais ce dernier est nouveau et sérieux. Rencontre avec la Réserve Opérationnelle de la Police Nationale.

ACADÉMIE DE DIJON : En septembre 2023, les moyens seront en baisse mais les taux d’encadrement augmenteront

On comptera environ 3 100 écoliers en moins à la rentrée prochaine et 171 postes seront supprimés ainsi que l'a indiqué le recteur de l'académie de Dijon Pierre N’Gahane ce jeudi 26 janvier.

MÂCON - Vœux au personnel municipal : « Cette période de covid a renforcé ma fierté d’être le maire de cette collectivité »

Après 3 ans d’absence, la traditionnelle cérémonie des vœux au personnel municipal a pu avoir lieu.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un cas de grippe aviaire à Marcigny

Une zone de contrôle est mise en place