dimanche 3 mars 2024

 

On l'avait laissé début août au Kazakhstan. Où en est Guillaume, notre cyclo-aventurier de Charbonnières  ? La réponse en mots et en images ! Dépaysement garanti. 

 

Le Kirghizistan :

Guillaume était dans l’attente de retrouver son pote Shems (83 pays visités au compteur) afin de retourner ensemble visiter les pays en stan : Kirghizistan, Kazakhstan et Ouzbékistan. Mais pour plus de confort, les deux potes visiteront ces merveilleux pays en train, taxi, bus… Une fois les retrouvailles pleines d’émotion terminées, direction le Kirghizistan, et son canyon de Skaska. La légende raconte que sous l’effet du vent du puissant Saint-Esprit, ces masses de terre prirent un aspect mystérieux spectaculaire. Les roches riches en couleur, s’étaient alors transformées en diverses formes semblables à des animaux ou des objets, et deviennent ainsi un paysage attrayant. On peut douter de la cause du phénomène, mais c’est une merveille à voir absolument. Ce dont ne sont pas privés nos deux compères.

Le Kazakhstan :

La visite de la cathédrale Zenkovde l’Ascension, à Almaty (ex Alma-Ata) vaut son pesant de tenge, la monnaie locale. Cette église orthodoxe russe a la particularité d’avoir été construite entièrement en bois, et sans clou entre 1904 et 1907. Deux jours à errer dans cette ville, qui était la capitale du pays jusqu’en 1997, avant de partir en direction d’Astana (ex Akmola), nouvelle capitale kazakhe. Seconde capitale la plus froide du monde, mais première en amplitude thermique. Surtout ne pas rater la visite de la mosquée démesurée de Kazhret Sultan avec sa coupole de 28 mètres de diamètre située à une hauteur de 51 mètres. Elle peut y accueillir 10 000 fidèles les jours de fête.

Même s’il n’y habite pas, Tokaïev, le président du Kazakhstan depuis mars 2019 a son palais présidentiel. 36000 m² pour 80 mètres de haut, ça fait tout de même un joli bureau pour aller bosser. Puis l’immense centre commercial, qui a couté plusieurs millions d’euros, ne serait que pour la recherche et le développement de la toile de couverture semi-rigide.

L’Ouzbékistan :

Et hop, c’est parti mon kiki en direction de l’Ouzbékistan, et ses routes de la soie. Mais d’abord, un passage par la mer d’Aral et ses bateaux échoués. Auparavant quatrième plus grande surface lacustre au monde (+ de 66000 km²), ses principaux affluents ont été détournés par le Kazakhstan et l’Ouzbékistan, encore sous influence soviétique, dans les années 60. L’assèchement consécutif au détournement des fleuves Amou-Daria, et Sy-Daria, afin de développer  la production du coton, a provoqué une des plus grandes catastrophes écologiques du XXème siècle. La mer d’Aral n’est désormais plus qu’un grand désert, avec ses tempêtes de sable et de sel. Un véritable gâchis environnemental.

Khiva, ville située sur la route de la soie, avec ses écoles coraniques et ses minarets. Là-bas, se déroule la grosse fête du melon et de la pastèque. Leur fête nationale en quelque sorte. De plus, l’artisanat local du bois et de la soie perdure toujours, et tient une place importante. Les deux routards partent ensuite au centre-sud du pays, et se retrouvent donc à Boukhara. Sur place, ils en profitent pour visiter la mosquée Kalon, construite au XVIème siècle, et enfin la mosquée Chor-Minor, dont les fondations ont été posées en 1807.

Nos deux touristes ne peuvent pas rater Samarcande, une des plus anciennes villes habitées d’Asie Centrale. Installée sur la route de la soie, entre Chine et Méditerranée, elle en a été l’une des plus grandes cités. Omniprésentes dans cette immense région, les mosquées ont des places importantes, et Samarcande n’y échappe pas avec celle de Bibi-Khanym, construite de 1399 à 1404. Elle a été et demeure toujours une des plus grandes de la ville, en pouvant accueillir 10 000 croyants. Et enfin pour terminer cette escapade en Ouzbékistan, un petit tour par le Registan. Place centrale dans le cœur de la vieille ville pendant des années, elle est entourée de trois immenses écoles coraniques. Et hop ! Nouveau passage de frontières, et retour au Tadjikistan.

Le Tadjikistan :

Et les voici de passage durant 2 jours (19 et 20 août) dans ce petit pays de 9 millions d’habitants, que Guillaume avait déjà découvert précédemment à vélo. C’est là que les deux amis se séparent, sous une flopée d’émotions, afin que notre trentenaire leunais retourne au Kazakhstan y préparer son départ en Inde prévu pour le 26 août. Il quitte l’Asie Centrale avec 37°. Combien en Inde ?

À suivre…

Toute la rédaction de macon-infos continue de soutenir et d’encourager Guillaume pour la suite de ce magnifique voyage.

                                                                                                                                                             Rémy Mathuriau

 

 

Stèle au bord du fleuve Sur-Daria Tadjikistan

Cimetière de bateaux à Moynaq

La plus grande statue de Lénine en Asie Centrale 

Mosquée et minaret de Kalon Ouzbékistan

Fête nationale du melon et da pastèque Ouzbékistan

Montagnes vues de Kon Tobé

Coucher de soleil sur la ville au Tadjikistan

 

Mosquée de Chor-Minor

Mosquée de Bibi-Khanym à Samarcande en Ouzbékistan

Immense centre commercial à Astana

 

Mer d'Aral

Palais présidentiel et son dôme bleu Astana

 

Porte de la forteresse de Boukhara Ouzbékistan

Cathédrale de Zenkov

Canyon de Zkaska 

VARENNES-LES-MÂCON : Trois hommes épinglés pour transport et détention d'une tonne de cigarettes

Ils ont été interpellés mardi par les gendarmes suite à la découverte des cigarettes dans un fourgon tombé en panne sur l'autoroute et transporté dans un garage à Varennes. Le conducteur n'était pas avec son véhicule... Les trois hommes ont été jugés en comparution immédiate cet après-midi.

Mâcon : Repair Café, la magie opère toujours !

Record d’affluence pour la session de Flacé ce jeudi !

MÂCON : Le Salon Maison & Jardin de Mâcon revient pour une 3ème édition !

Le Salon Maison & Jardin vous accueille pour sa troisième édition du 8 au 10 mars au Parc des Expositions de Mâcon. Cet événement réunira près de 130 professionnels du secteur de la maison et du jardin ! INSCRIVEZ-VOUS ICI MÊME POUR OBTENIR UNE INVITATION

SAÔNE-ET-LOIRE - Finances des foyers : + 4 % de surendettement en 2023

La Saône-et-Loire est moins marquée que la région et que le pays tout entier. Un pourcentage important concerne les dettes à la consommation. Tous les chiffres du surendettement en Saône-et-Loire avec la Banque de France.

CHARNAY : Ouverture prochaine d'une microbrasserie

Carnacus, un lieu éco-responsable prônant la convivialité et le partage

MÂCON - Rotary Club : Une projection au Pathé Marivaux le 12 mars au profit de l'association "espoir en tête"

« Vous avez tous un super pouvoir, votre générosité. Avec les rotariens, faites avancer la recherche fondamentale sur le cerveau »

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : De nouvelles élections municipales en avril !

ACTUALISÉ - Non, ce n'est pas la faute de l'opposition si le maire démissionne. À LIRE AUSSI, le communiqué de l'opposition « La valse des maires »

CHARNAY - Rénovation énergétique : Les terrains de tennis éclairés au LED

Du 26 février au 1er mars, la Ville profite des vacances scolaires pour procéder à une première phase de rénovation de l’éclairage des terrains de tennis mis à disposition du Tennis-club de Charnay.

MÂCON : Une boîte à livres colorée et flambant neuve aux Saugeraies

Une réalisation conçue avec les habitants, une première !

MÂCON - Halles Saint Pierre II : « Une opération blanche pour nos deniers publics » selon J-P Courtois.

Le nouveau destin des Halles Saint Pierre a été scellé ce matin, vendredi 23 février par l’annonce de la vente des bâtiments 1 à un opérateur privé, un professionnel spécialisé dans la gestion des halles.

PATRIMOINE : L'église de Saint-Gengoux-le-National remporte le premier prix du Mécénat populaire

L'église clunisienne du XIIème siècle est le seul projet de Bourgogne-Franche-Comté récompensé par la 19e édition du Prix du mécénat populaire de la Fondation du patrimoine.

SAONE-ET-LOIRE - Immobilier social : Habitat et Humanisme recherche des propriétaires solidaires

Logements surpeuplés ou insalubres, violences familiales, dénuement… Pour répondre à l’exclusion et l’isolement des personnes en difficulté, le Mouvement Habitat et Humanisme agit en faveur du logement, de l’insertion et de la recréation de liens sociaux. Une mission rendue d’autant plus urgente face à la pénurie de logements accessibles, à la hausse des coûts de construction, à la panne de…

MÂCON-SANCÉ - Manif à McDo : Les familles choquées ; McDonald’s répond aux manifestants

Si la manifestation était non-violente, des familles ont vécu une violence psychologique qu'elles dénoncent.