jeudi 13 juin 2024

Une vingtaine de personnes étaient réunies ce samedi 8 juin à 14h30 à la Grisière pour assister à l’assemblée générale de la SPA de Mâcon. Les abandons sont en hausse, les frais de l’association aussi. La Société protectrice des animaux a plus que jamais besoin de vos dons.

En présence de plusieurs employés et adhérents 2023 de la SPA ainsi que d’une représentante de la mairie de Mâcon (remerciée pour l’augmentation des subventions de la ville) et la maire de Montbellet, la présidente de la SPA Mâcon Rose-Marie Joly a présenté le bilan 2023 de l’association.

Rappelant d’abord les missions qu’a assuré l’organisme durant l’année 2023, la présidente annonce le maintien du principe de visites sur rendez-vous, qui permet un meilleur accompagnement des visiteurs. Les maladies de chats ayant augmenté cette année, la SPA a pour rôle d’apporter conseils et apports matériels aux propriétaires.

D’autre part, l’association intervient dans le cadre d’une convention avec les communes adhérentes pour récupérer les animaux errants dans les fourrières.

Sur un volet normatif, la SPA Mâcon peut intervenir pour afficher son soutien à une proposition ou projet de loi qui lui semble tendre vers la bonne direction concernant la protection des animaux.

Rose-Marie Joly a rappelé les aides et tarifs préférentiels proposés aux adhérents de l’association, parmi lesquels figure par exemple la procédure de stérilisation des chats.

La reconnaissance de l’association, reconnue d’utilité publique grâce au fonds de dotation de la Communauté de Protection Animale de Bourgogne du Sud (CPABS), augmente de plus en plus, et la SPA Mâcon fait donc l’objet de sollicitations plus nombreuses concernant les adoptions.

La réussite du processus de communication permet de trouver des potentiels futurs maîtres, qui seront ensuite choisis sur critères détaillés grâce au personnel formé pour cela.

L’heure est ensuite venue aux chiffres clés de l’année 2023 : on compte 247 chats et 147 chiens abandonnés, des chiffres en hausse par rapport aux années précédentes, ce qui confirme la tendance exponentielle des abandons d’animaux. Rose-Mary Joly déplore l’état lamentable des chiens recueillis par l’association : « c’est une honte de voir des choses pareilles ». Les raisons des abandons sont difficiles à connaître auprès des concernés : « ils ne disent pas la vérité ». Dans la salle, on rappelle l’ « effet covid » ainsi que la hausse des coûts, qui peuvent peut-être expliquer une partie de l’augmentation des abandons .

L’adoption de chiens et de chats en augmentation aussi

Heureusement, le nombre d’adoptions pour l’année 2023 est élevé aussi : 190 chats et 87 chiens ont trouvé de nouveaux propriétaires.

Conséquemment aux chiffres d’abandons, le bilan comptable de l’association pour l’année 2023 se situe en déficit, du fait d’une augmentation des frais de vétérinaire, mais aussi de consommation en fournitures pour les animaux. Une diminution des legs et des successions est également à noter.

Des frais de remplacement de véhicules ont également fait pencher la balance, mais la présidente souligne qu’il s’agit là d’un investissement sur le long-terme qui profitera aux comptes futurs.

Dans le même temps, la SPA a pu faire quelques économies sur les frais postaux par exemple, en privilégiant l’envoi d’emails, et grâce à l’augmentation de certaines prestations (garderie et autres).

Ce déficit s’explique aussi par le retard de paiement de quelques communes suite à un retard administratif : ces paiements devraient ainsi être comptabilisés dans le bilan 2024 et permettra à celui-ci d’être davantage favorable.

Evoquant ce bilan comptable, Rose-Marie Joly regrette que l’association « travaille comme une entreprise, mais sans les avantages ».  Présent également, l’ancien président du groupement précise que la situation est la même partout : « aucune SPA ne fait de bénéfice, tout le monde croise les doigts pour avoir des legs ».

Pour finir, tout le monde a eu à cœur de féliciter le travail des employés de la SPA Mâcon : « on ne peut que remercier le personnel, qui fait un travail formidable ».

L’assemblée des adhérents a déclaré accepter le bilan 2023 et a procédé à l’élection d’une nouvelle trésorière : Camille Gaget.

La présidente, au vu des premiers chiffres de la nouvelle année, craint que le nombre d’abandons en 2024 soit une nouvelle fois catastrophique. On note aussi les nombreux cas de plaintes contre des propriétaires maltraitants dont l’issue judiciaire (classés sans suite) laisse les défenseurs des animaux insatisfaits.

Dans ce contexte, la SPA Mâcon a plus que jamais besoin de nos dons ! Bon à savoir : la SPA Mâcon est distincte de la SPA Paris, ce qui veut dire qu’elle ne peut bénéficier des dons accordés à la SPA Paris.

 

Marion Pinaroli

 

 

 

 

 

TOUR DE FRANCE : Votez Mâcon !

Dans le cadre du Tour de France, les villes-étapes accueillant cet évènement sont mises au défi sur les réseaux sociaux. L’objectif est de célébrer le passage de la course dans la commune en mettant à l’honneur la couleur du symbole du Tour de France : le Maillot Jaune.

SAINTE-CÉCILE : La lutte a déjà repris contre l'exploitation de la carrière

Comme sentant le mauvais vent arriver, Les Amis de Sainte-Cécile n'ont pas attendu l'arrêté préfectoral pour se (re)mobiliser

ÉLECTIONS EUROPÉENNES : Jordan Bardella très largement en tête à Mâcon

Raphaël Glucksmann (PS) et Valérie Hayer (Renaissance) sont dans un mouchoir de poche. Tous les chiffres, bureau de vote par bureau de vote.

SPA MÂCON : Les abandons d’animaux en augmentation

Une vingtaine de personnes étaient réunies ce samedi 8 juin à 14h30 à la Grisière pour assister à l’assemblée générale de la SPA de Mâcon. Les abandons sont en hausse, les frais de l’association aussi. La Société protectrice des animaux a plus que jamais besoin de vos dons.

MÂCON : La grande famille du lycée Cassin fête l’excellence

Un souffle de réussite, d’espérance, qui valorise l’immense travail accompli au sein du lycée.

MÂCON : Vibrante cérémonie d'hommage aux morts en Indochine

La journée nationale d’hommage aux morts pour la France en Indochine est célébrée le 8 juin, jour du transfert de la dépouille du soldat inconnu d’Indochine à la nécropole nationale de Notre-Dame de Lorette.

MÂCON – Lycée : Dumaine s’envole à Malte avec Erasmus

En mars et avril, quatre élèves de terminales baccalauréat professionnel « métiers du commerce » ont pu effectuer un stage de quatre semaines sur l’île de Malte.

MÂCON – Transition énergétique : Les entreprises régionales passées au crible

Où en sont les entreprises dans leur processus de transition énergétique ? Pour la savoir, le Crédit Agricole a lancé en partenariat avec l’institut de sondage CSA, un baromètre dédié. Il était présenté aux entrepreneurs jeudi matin à la cité des climats et des vins à Mâcon.

MÂCON : Quelques découvertes sur le chantier de fouille des Épinoches

À quelques jours de l’ouverture du chantier des fouilles au public à l’occasion des journées européennes de l’archéologie, le responsable scientifique de la fouille Daniel Barthèlemy, accompagné de Hervé Reynaud, vice-président du Conseil départemental chargé de la Culture et du Patrimoine), a proposé un point d’étape de la fouille. 

CHARNAY : La nutrition au menu du café-rencontre du CCAS

Chaque trimestre, un café-rencontre du CCAS est proposé aux personnes âgées et isolées. Cette rencontre permet de créer du lien et de la convivialité autour d’une thématique proposée. Le 5 juin à 14h30 au Foyer de l’amitié, il avait pour thème la nutrition !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Grande collecte solidaire des téléphones portables usagers

100 portables seront offert à des personnes défavorisées le 4 juillet. Les détails de cette opération

MACON – Lycée Dumaine : Les Terminales AGORA confient leur collecte aux Blouses Roses

Les élèves de terminale AGORA (Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités) du lycée Dumaine ont organisé une collecte, principalement de jouets et jeux, au profit de l'association « Les blouses roses ».

MÂCON : Quand les enfants deviennent danseurs et chorégraphes

La DSDEN a restitué lundi et mardi le projet « Écoles Qui Dansent », un projet sportif et artistique réunissant des élèves de différentes écoles et de différents niveaux autour d'un objectif commun : travailler en tant que danseurs et chorégraphes à la réalisation d'un spectacle original.