samedi 28 mai 2022

C’est l’une des conséquences de la hausse du nombre de patients hospitalisés pour Covid et d’un absentéisme important du personnel, en raison là encore du virus…

Si la situation semblait moins tendue qu’ailleurs il y a une dizaine de jours encore, la direction de l’hôpital se voulait toutefois prudente… Et malheureusement la hausse des contaminations et la situation sanitaire dégradée de ces dernières heures lui ont donné raison. La cinquième vague et le variant Omicron n’épargnent pas l’établissement de Mâcon qui enregistre aujourd’hui une cinquantaine de patients Covid dans ses services (ils étaient une trentaine le 11 janvier).

« La situation était très tendue, mais pas catastrophique, aujourd’hui nous sommes dans le rouge et cela va probablement durer jusqu’à la fin du mois, souligne Denis Rome, directeur des affaires médicales du CH Mâcon. On savait que le mois de janvier serait long, et on voit bien que la dernière partie de janvier va être la plus dure de ce début d’année. »

 

6 patients en réanimation, un absentéisme qui ne fait qu’augmenter  

Si le nombre de patients Covid a augmenté, celui des patients pris en charge en réanimation également : on est passé à 5-6 patients touchés par une forme grave du virus hospitalisés dans un service qui compte quatorze lits pour l’ensemble des pathologies. Soit près de la moitié des lits occupés par des patients Covid.

À cette situation tendue s’ajoute le personnel soignant également fortement impacté par le virus. « On a aujourd’hui en France plus de 400 000 cas de Covid chaque jour, la région, Mâcon et l’hôpital n’échappent pas à cette forte circulation du virus. Entre les soignants positifs - heureusement vaccinés et touchés légèrement -, les cas contacts et ceux qui doivent garder leurs enfants positifs ou privés d’écoles, on se retrouve avec un niveau d’absentéisme qui ne fait qu’augmenter de jour en jour. Entre l’augmentation du nombre de cas et du personnel en moins, personnel qui en plus a déjà fait beaucoup d’efforts depuis de longs mois, nous sommes aujourd’hui à la limite de ce que que l’on peut faire. »

 

Les urgences et les opérations ambulatoires maintenues

Ce vendredi matin, la direction du CH Mâcon a donc pris la décision d’interrompre toutes les interventions chirurgicales sur l’ensemble de la semaine prochaine. « On n’a plus assez soit de lits, soit de soignants médecins ou autres. Et c’est notre seule marge de manœuvre. Il y a quinze jours, on reportait les interventions à la marge, là nous ne sommes plus à la marge…»

Les opérations en ambulatoire et les urgences seront quant à elles maintenues. « Quelqu’un qui aurait une difficulté médicale doit appeler le 15 et il sera prise en charge par l’hôpital qui continue de remplir ses missions de service public : les urgences sont ouvertes, la gynécologie aussi et nous n’attendrons pas une semaine pour opérer les cas urgents. Nous informerons la population chaque fois que des décisions seront prises. » Même si les chiffres et les tendances relevées au niveau national permettent de deviner ce que vivent chacun des hôpitaux… Et de voir que la vague Omicron n’épargne aucune région.

D. C.

 

CRÊCHES : Quand la culture manga s’invite pour la journée !

Le Salon du manga, organisé par la ville, s’est tenu ce samedi à la salle Joug Dieu. Et le public a répondu présent pour cette première édition qui en appelle d’autres…

MÂCON : Les lycéens.nes en coeur sont de retour !

Rendez-vous ce samedi soir au Théâtre de Mâcon !

JEUX DE SAÔNE-ET-LOIRE : La flamme est passée par Mâcon

Jeudi en fin d’après-midi, une douzaine d’élèves des collèges St-Exupéry et Notre Dame, accompagnés d’Elise Cabaton, présidente du Comité de l’UNSS, ont emmené la flamme des 9es Jeux de Saône-et-Loire de l’esplanade Lamartine jusqu’à l'hôtel du Département où les attendait une délégation.

GRAND SITE DE SOLUTRÉ-POUILLY-VERGISSON : L’Été en fête avec plus de 130 rendez-vous

Le département de Saône-et-Loire et l’équipe du Grand site de France ont lancé ce jeudi soir la saison estivale et dévoilé la programmation complète. Une nouvelle fois, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges, avec quelques nouveautés à découvrir.

MÂCON : L’Amicale féline du Val Lamartinien lance un appel au bénévolat et à l’adoption

L’association de protection des chats continue son action sur le territoire mâconnais. Accompagnés par plus de 160 adhérents, mais seulement 6 bénévoles, Nicole et Michel Glatz, présidents, recherchent activement des familles pour leur prêter main forte et aider les chats abandonnés de la ville. 

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils inventent le 6ème doigt !

Découvrez vite leur belle invention, qui leur a valu un podium aux olympiades régionales des sciences de l'ingénieur.

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ? (2)

La suite de notre reportage photos sur la fête du jeu ce mercredi 25 mai

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ?

Un après-midi sans console, ordi ou télé c’est possible !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Une exposition itinérante sur les violences éducatives à l’enfance

Lundi, la direction de la petite enfance de la MBA a lancé son projet de sensibilisation sur le thème des violences éducatives ordinaire (VEO) dans le cadre du schéma départemental des services aux familles de Saône-et-Loire.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : Plus de 4 700 entrées et 16 000 dégustations !

Après deux années d’absence, ce fut un retour en fanfare pour les Mâcon wine note ? 9ème du nom

MÂCON : Le collège Robert Schuman en musique et en poème à l’occasion de l’après-midi « Vivre ensemble »

Ce vendredi, la cour du collège mâconnais était en feu à l’occasion de l’après-midi « vivre ensemble ». Un événement fédérateur, sous la musique et les vers, le projet est réalisé dans le cadre de l’action « TOUS ENSEMBLE » réalisée chaque année sur l’établissement, afin de prôner le vivre-ensemble et la mixité culturelle.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : À la santé des vins Mâcon !

C’est parti pour le festival des Vins Mâcon après deux années d’interruption. 26 cuvées sont à déguster sur l’esplanade jusqu’à 1h00 ce soir. Et rebelote samedi dès la fin de l’après-midi.

MÂCON - Ecoles qui chantent : place aux enfants du CP au CM2 !

Le théâtre de Mâcon a accueilli ce mardi la deuxième représentation des rencontres « Écoles qui chantent ».