dimanche 22 mai 2022

Pour une école sans test covid, sans discrimination et sans obligation de port de masque.

 

Communiqué de l'Union des collectifs de parents de toute la France et du syndicat Enseignement Recherche et Libertés

Parents d’élèves, enseignants, citoyens, représentants du peuple français. Onze syndicats ont appelé à la grève jeudi 13 janvier… pour exprimer l’épuisement et l’exaspération de toute la communauté éducative !

La situation dans nos écoles est en effet chaotique !

Chaotique pour les personnels éducatifs, le manque de moyens est évident ! Manque de moyens pour mettre en œuvre les protocoles qui se succèdent depuis le 11 mai 2020, manque de moyens pour un fonctionnement de qualité, manque de moyens pédagogiques, manque de moyens « tout court » !

Chaotique pour les enfants dont le quotidien à l’école ne ressemble plus à ce qu’il était… Autrefois, lieu d’instruction et d’épanouissement, il est le lieu de toutes les tensions aujourd’hui !

Le virus y est partout : dans les salles de classe dans lesquelles on vit masqué, sur les étagères de jeux et de livres qu’on ne peut ni utiliser ni se prêter, dans nos gymnases, à la cantine (beaucoup plus qu’au resto) et même dans la cour quand les jeunes enfants courent, quand les plus grands s’enlacent et s’embrassent (ça c’était avant), il est partout ! Les élèves, de tout âge, sont punis, voire exclus, pour non-port strict de leur masque. Des étudiants (à l’université de Orléans le 11 décembre 2021) ont été victimes de discrimination lors d’une distribution alimentaire, soumise à la présentation du pass sanitaire.

La pression s’exerce sur eux partout ! Nos jeunes enfants et nos adolescents en témoignent, leurs parents et enseignants alertent, des spécialistes alertent !

Chaotique pour les enseignants qui ne veulent plus :

- s’exprimer derrière un masque, ni que leurs élèves s’expriment ainsi, contrôler les résultats médicaux de leurs élèves, annuler sorties et festivités à l’école élémentaire.

- obliger collégiens et lycéens à faire des tests pour les emmener aux musées ou en voyage, discriminer les élèves et les étudiants par rapport à leur statut sanitaire.

- être des acteurs de la politique sanitaire de l’état, ce n’est pas leur rôle.

Chaotique pour les parents qui ne veulent plus :

- poser un masque sur le visage de leurs enfants, surtout ceux qui ont des difficultés à le supporter, car oui, ils existent ces enfants !

- avoir à choisir entre céder au chantage de faire passer des tests à leurs enfants ou d’aller travailler.

- voir s’effondrer leurs adolescents soumis à une telle pression d’incitation à la vaccination dans les collèges et lycées qu’ils s’interrogent sur la balance bénéfice / danger de continuer à être instruit dans ces établissements.

 

Malgré une amplification jamais vue des tensions, l’École ne bénéficie pas de l'organisation protectrice qui serait nécessaire pour assurer la sécurité affective des élèves, des personnels et de leurs familles.

Nous, parents de toute la France, citoyens mobilisés, d’aucune couleur politique, appelons l’ensemble des familles à boycotter la journée de classe du mardi 25 janvier pour faire entendre notre colère et obtenir une politique cohérente de protection et de prévention à la hauteur des enjeux psychologiques, pédagogiques et sociaux :

SANS TEST COVID

SANS DISCRIMINATION

SANS OBLIGATION de PORT de MASQUE

 

Nous remercions les fédérations de l’Éducation nationale FSU, UNSA, FO, CGT Educ'action, SNALC, SNE, SUD Education, la fédération de parents d’élèves FCPE, les organisations lycéennes MNL, La Voix Lycéenne, la FIDL de nous avoir inspiré la rédaction de ce communiqué de presse : nous partageons les « mêmes » avis…

… à quelques mots près !

POUR une INSTRUCTION sans CONDITIONS

faisons « l’école buissonnière » mardi 25 janvier 2022

 

 

Trouvez un collectif près de chez vous sur enfance-libertes.fr

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Fondation groupe EDF lance un appel à projets aux associations

Le Comité Mécénat territorial de la Fondation groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté lance l’appel aux associations engagées dans les domaines de l’environnement, de l’éducation et de l’inclusion. 

GUERRE EN UKRAINE : La Bourgogne-Franche-Comté solidaire du peuple ukrainien

Cent trente palettes de matériel médical et sanitaire collectées en Bourgogne-Franche-Comté pour contribuer à la solidarité en faveur du peuple ukrainien…

VINS DE BOURGOGNE : Les lauréats de la 109e édition du tastevinage dévoilés

Parmi eux, de nombreux vins du Mâconnais et du Beaujolais. 

COVID-19 : 69 classes fermées au 17 mars dans l'Académie de Dijon

C'était 2 classes fermées la semaine dernière.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Ouverture de l’appel à candidature de la 3ème édition du Festival des solutions écologiques

Une aide financière allant de 500 à 22 000 euros pourra être attribuée aux projets sélectionnés.