samedi 28 mai 2022

D’ici quelques jours, en février, le Jocelyn Coffee va ouvrir rue Dufour. À l’origine de ce projet, Jocelyn Meurant et Benjamin Godefroy qui veulent faire ce coffee shop un lieu de convivialité et de qualité.

L’un est Normand, l’autre originaire de Paray-le-Monial. Et tous les deux ont quitté la vie parisienne pour rejoindre la Saône-et-Loire au printemps 2020, lors du premier confinement. Avec en tête un projet, celui d’ouvrir un café-pâtisserie-salon de thé, un endroit où l’on se sente bien et où l’on puisse déguster et découvrir des produits de qualité. Cette envie, ils l’avaient déjà dans la capitale, « mais la vie là-bas ne nous plaisait plus et notre projet était difficilement réalisable dans une grande ville, alors on a profité du premier confinement pour s’installer à Mâcon, nous poser, nous former. Et réfléchir à cette volonté de travailler ensemble dans une ville où il y a une vraie attente des gens puisqu’il n’y a pas de coffee shop de ce type. » 

S’ils trouvent rapidement du travail chacun dans leur domaine Benjamin dans l’immobilier. Jocelyn au restaurant Cassis… situé rue Dufour - cette même rue, où leur projet prendra forme d’ici quelques jours, quelques semaines au pire – ils n’abandonnent pas leur rêve. Les deux amis ont investi le 19 de la rue Dufour. Là même où Bibovino, le Zing At et Afrik’Attitude étaient installés auparavant. Autant dire que ce lieu respire la restauration. Et que la cuisine déjà aménagée, équipée et confortable était un atout non négligeable. En plus des 80 m2 de local en bon état dans une rue qui plus est piétonne et très prisée des commerces de bouche.

Avec le Jocelyn Coffee (en référence à son prénom, mais aussi au livre « Jocelyn » de Lamartine), Jocelyn Meurant veut mettre à profit sa longue expérience dans la pâtisserie et de partager sa passion des bonnes choses avec les Mâconnais. L’histoire d’amour entre Jocelyn et la pâtisserie remonte à ses plus jeunes années lors d’un stage chez son grand-père lui-même pâtissier : « À la fin de mon stage, je savais que c’est ce que je voulais faire ». Il poursuit donc ses études dans cette voie avec un apprentissage, un CAP-BEP mention dessert à l’assiette, avant de viser plus haut, de vouloir toujours le meilleur et de repousser les limites.

 

Passionné et expérimenté

En 2004, il obtient un brevet de maîtrise dans son domaine, ce qui lui permet d’entrer dans des maisons prestigieuses comme second de pâtisserie chez Mariage Frère à Paris, chef pâtissier à l’Opéra restaurant et à la Folie Douce (à l’Alpe d’Huez où il participe à l'ouverture), chez MaSa, l’Atelier des Sens ou encore Noglu. Vingt-quatre années de métier qui lui permettent aujourd’hui, avec l’aide de la CCI et de la Ville de Mâcon, de se lancer pour proposer un coffee shop amélioré avec des cakes, des muffins, des pâtisseries parmi lesquelles la tarte au citron revisitée à sa façon. Le tout fait maison avec des produits de qualité et frais. « On fera évoluer notre offre en fonction de la saisonnalité des produits et des demandes pour proposer des choses différentes de ce qui fait déjà sur Mâcon. »

À ses côtés et pour une offre complète, Benjamin sera là, il s’est spécialisé dans le métier de barista et servira des thés de toute sorte et de grandes marques (Mariage Frère), des cafés de la Brûlerie voisine (chauds et froids), des cocktails à base de café aussi, dont deux alcoolisés (le coffee shop ayant conservé une licence IV).

Le tout sera à déguster sur place dans une ambiance chaleureuse et cosy, aux dominantes grises et blanches, avec des canapés, des fauteuils, des tables pour que chacun trouve l’endroit idéal pour se poser et déguster les pâtisseries et boissons chaudes, à tout moment de la journée, « une ambiance tendance comme on peut la retrouver sur Paris et dans les grandes villes dans ce genre d’endroit ». Tout sera aussi à emporter. Et ce du mardi au samedi avec également des plats salés préparés par l’Aéro Café.

Avec le Jocelyn Coffee et ce coffee shop amélioré, Jocelyn et Benjamin veulent participer au dynamisme du centre-ville. « Un centre-ville où je venais gamin avec mes parents, souligne Benjamin. Et je me souviens de ce centre-ville dynamique avec beaucoup de gens dans les rues et dans les commerces que j’aimerais aujourd’hui retrouver…»

D. C.

 

JEUX DE SAÔNE-ET-LOIRE : La flamme est passée par Mâcon

Jeudi en fin d’après-midi, une douzaine d’élèves des collèges St-Exupéry et Notre Dame, accompagnés d’Elise Cabaton, présidente du Comité de l’UNSS, ont emmené la flamme des 9es Jeux de Saône-et-Loire de l’esplanade Lamartine jusqu’à l'hôtel du Département où les attendait une délégation.

GRAND SITE DE SOLUTRÉ-POUILLY-VERGISSON : L’Été en fête avec plus de 130 rendez-vous

Le département de Saône-et-Loire et l’équipe du Grand site de France ont lancé ce jeudi soir la saison estivale et dévoilé la programmation complète. Une nouvelle fois, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges, avec quelques nouveautés à découvrir.

MÂCON : L’Amicale féline du Val Lamartinien lance un appel au bénévolat et à l’adoption

L’association de protection des chats continue son action sur le territoire mâconnais. Accompagnés par plus de 160 adhérents, mais seulement 6 bénévoles, Nicole et Michel Glatz, présidents, recherchent activement des familles pour leur prêter main forte et aider les chats abandonnés de la ville. 

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils inventent le 6ème doigt !

Découvrez vite leur belle invention, qui leur a valu un podium aux olympiades régionales des sciences de l'ingénieur.

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ? (2)

La suite de notre reportage photos sur la fête du jeu ce mercredi 25 mai

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ?

Un après-midi sans console, ordi ou télé c’est possible !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Une exposition itinérante sur les violences éducatives à l’enfance

Lundi, la direction de la petite enfance de la MBA a lancé son projet de sensibilisation sur le thème des violences éducatives ordinaire (VEO) dans le cadre du schéma départemental des services aux familles de Saône-et-Loire.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : Plus de 4 700 entrées et 16 000 dégustations !

Après deux années d’absence, ce fut un retour en fanfare pour les Mâcon wine note ? 9ème du nom

MÂCON : Le collège Robert Schuman en musique et en poème à l’occasion de l’après-midi « Vivre ensemble »

Ce vendredi, la cour du collège mâconnais était en feu à l’occasion de l’après-midi « vivre ensemble ». Un événement fédérateur, sous la musique et les vers, le projet est réalisé dans le cadre de l’action « TOUS ENSEMBLE » réalisée chaque année sur l’établissement, afin de prôner le vivre-ensemble et la mixité culturelle.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : À la santé des vins Mâcon !

C’est parti pour le festival des Vins Mâcon après deux années d’interruption. 26 cuvées sont à déguster sur l’esplanade jusqu’à 1h00 ce soir. Et rebelote samedi dès la fin de l’après-midi.

MÂCON - Ecoles qui chantent : place aux enfants du CP au CM2 !

Le théâtre de Mâcon a accueilli ce mardi la deuxième représentation des rencontres « Écoles qui chantent ».