samedi 2 mars 2024

 

Communiqué

 

Aujourd'hui nous souhaitons nous adresser à l'électorat du Rassemblement national qui se sent déshérité, en lui disant haut et fort : ne vous trompez pas d'allié, les 12 et 19 juin. Le RN vous trompe et vous ment.

Concernant le pouvoir d'achat, il ne propose que des baisses d'impôts, baisse ciblée de la TVA qui profitera à tous y compris aux plus hauts revenus mais créera des recettes en moins pour l'Etat. Il propose l'exonération des donations des parents et grands-parents à enfants et petits-enfants jusqu'à 100 000 € tous les dix ans !

Mais à qui va profiter cette réforme ? Sûrement pas aux 50 % de Français qui gagnent moins de 1850 € par mois.

Rien sur les hausses de salaires hormis celle des enseignants et des infirmiers, pas de hausse du SMIC. Donc, pour augmenter le pouvoir d'achat, le RN propose de baisser les impôts de tous, donc d'abaisser les recettes de l'Etat, et « en même temps » de rajouter du service public, donc d'augmenter les dépenses. Il nous prend pour des idiots. Il finira de détruire les services publics. Or on sait bien que l'action publique est la seule chose qui nous préserve encore d'inégalités criantes. Elle divise par 4 les écarts de revenus entre les 10 % les plus riches et les 10 % les plus pauvres. Les deux tiers des Français bénéficient plus de l'action publique qu'ils ne paient d'impôts.

Qui le RN veut-il enrichir, et qui veut-il appauvrir en baissant les impôts ?

La Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) propose, elle, un programme réaliste salué par de nombreux économistes. Par son union et par son programme, la gauche a toujours été et restera le seul véritable vote populaire utile. Nous mettrons en place le blocage des prix des produits de première nécessité et l'encadrement des loyers. Nous mettrons en place des mesures pour augmenter les revenus (SMIC à 1500 € net, aucune pension de retraite complète sous le SMIC, dégel et rattrapage du point d'indice des fonctionnaires, garantie d'autonomie pour que plus une personne ne vive sous le seuil de pauvreté). Nous passerons de 5 à 14 tranches d'imposition sur le revenu pour répartir la charge et faire payer ceux qui en ont largement les moyens.

Contrairement au RN et à Macron, notre politique n'est pas celle des puissants de ce monde, mais la vôtre !

 

POLITIQUE : Bilan et perspectives pour Mâcon Citoyens à l'heure de la nouvelle année

Le groupe d'opposition au conseil municipal a mis en avant son point de vue sur la politique conduite par la majorité municipale : « La politique de prestige de la Ville à l'épreuve du concret, le quotidien des Mâconnais. »

POLITIQUE : Océane Godard lance la reflexion sur la mutualisation du patrimoine des lycées et CFA de la région

Vice-présidente de la Région Bourgogne Franche Comté, en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage, et de l’orientation, Océane Godard était à Mâcon ce mardi 21 novembre dans le cadre de sa mission de suivi de la situation des lycées à l’entrée de l’hiver.

MÂCON - Rassemblement contre l'antisémitisme - Mario Benzazon : « Je n’ai stigmatisé personne »

Le droit de réponse de Mario Benzazon, Président de la Communauté Israélite de Mâcon, à la Ligue des droits de l'Homme, qui réagissait tout récemment à ses propos tenus lors du rassemblement du 12 novembre.

Glyphosate : l’UFC-Que Choisir de Saône-et-Loire appelle à son interdiction dans toute l’Union européenne

« Emmanuel Macron s’était engagé à sortir du glyphosate en France au plus tard début 2021 » rappelle l'association de défense des consommateurs dans un communiqué... Un vote crucial à Bruxelles aura lieu le 16 novembre sur le sujet.

LOUP : Le Sénateur de Saône-et-Loire Fabien Genet voudrait revoir le statut du prédateur

Le loup est aujourd'hui une espèce protégée. Le sénateur de Saône-et-Loire aimerait que ce statut soit réexaminé.

MÂCON - Conflit Israël/Palestine : Quelque 200 personnes réunies pour la paix à Gaza

Malgré une pluie battante, éclairs et tonnerre, le rassemblement départemental s'est déroulé place Saint-Pierre cette fin d'après-midi. 

MÂCON : La ministre des sports en visite dans la ville Préfecture

Ce vendredi après-midi, après une première visite à Vinzelles où elle a inauguré le terrain multisport/city stade de l’école municipale avec le député Benjamin Dirx, la ministre des sports Amélie Oudéa-Castéra s’est rendue au complexe sportif Fernand-Velon de Mâcon.

POLITIQUE : Michel Neugnot suspendu de ses fonctions de 1er secrétaire du PS 21

Le vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté est accusé d'avoir tenu des propos racistes. Actualisé : il s'en défend.

ÉDITO : Le référendum n'est pas un « cas échéant », c'est une obligation constitutionnelle

Faut-il le rappeler, le référendum est un des modes d'expression de la souveraineté du peuple, gravé dans le marbre constitutionnel en son article 3.