samedi 13 août 2022

Ce cheminement doux qui permettra aux Charnaysiens de joindre le centre-ville au bureau de poste, en-dehors de la circulation intense de la rue de la Coupée, à bicyclette ou à pied, a été inauguré ce lundi.

Christine Robin, maire de Charnay-lès-Mâcon, était place de l’Abbé Ferret en ce lundi après-midi, entourée de Jean-Patrick Courtois, président de Mâconnais Beaujolais Agglomération, vice-président du Conseil départemental de Saône-et-Loire, de Jérôme Durain, sénateur de la Saône-et-Loire, conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, et de David-Anthony Delavoet, secrétaire général de la Préfecture de Saône-et-Loire, sous-préfet de l’arrondissement de Mâcon pour inaugurer le mail Bucolique.

La municipalité s’est engagée dans un programme ambitieux de développement des voies cyclables et plus généralement des chemins en tranquillité pour permettre une alternative aux véhicules motorisés. Ainsi de contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air et à l’encouragement de la pratique des déplacements doux.

Concernant le cœur de ville, il a été décidé de poursuivre le cheminement bucolique existant au sein du quartier de la Nouvelle Coupée d’ouest en est, permettant d’atteindre d’une part les groupes scolaires, Champgrenon, La Coupée, et les services de la mairie, de la Poste et, d’autre part, le centre-ville et ses commerces, à pied ou en deux roues.

 

Une alternative sécurisante aux trottoirs de la grande rue de la Coupée

À présent, le quartier de la mairie est relié « en douceur » au cœur de ville, offrant une alternative sécurisante aux trottoirs de la grande rue de la Coupée. « Une décision courageuse face aux citoyens qui veulent plus de places de stationnement ! » confie Mme Robin lors de son allocation.

Financé par la ville, MBA et l’Etat (dans la cadre de France Relance) à hauteur équivalente pour un coût global de 84 000 €, ce projet, long de quelque 300 mètres en sable concassé, invite à la promenade face aux vicissitudes de la circulation d’un axe Est-Ouest des véhicules à moteur.

De là l’espoir de retrouver une montée en puissance, une priorité aux déplacements sans pollution et empreinte carbone, de là le souhait du développement du « aller à l’école en vélo ou à pied », entre autres, sans stresser et en sécurité. « La proportion de déplacement effectué à pied par les enfants est passée de 52 à 32 % pour aller à l’école et, à vélo, de 18 à 3 % », souligne d'ailleurs le maire de Charnay.

Enjeux économiques, enjeux écologiques, de santé publique et éducatif, le travail pour changer les habitudes est engagé et il faut que les Charnaysiens viennent découvrir et utiliser ces réalisations.

Jean-Patrick Courtois a insisté sur le pragmatisme d’une politique de l’énergie renouvelable et de l’écologie : « Au niveau de la MBA, nous souhaitons avoir un réseau complet de plus de 450 km de mobilité soit piétonne, soit vélo en pleine coordination sur le terrain. Il faut insister sur l’importance de telles réalisations, sur des schémas communs et ne pas oublier l’accès aux administrations, aux lieux culturels, aux équipements sportifs et économiques… »

Lorsque toutes les administrations travaillent ensemble, État, région, département, agglomération et communes dans un soucis d’intérêt général de belles choses peuvent être réalisées.

Jérôme Durain et David-Anthony Delavoet ont pris tour à tour la parole pour insister sur l’importance de ces travaux pour l’avenir de notre planète.

MsP

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

MÂCON - Révision du PLU : Avis défavorable de la commission d'enquête publique

Nommée par le président du tribunal administratif, la commission d'enquête, composée de trois commissaires enquêteurs, a travaillé du 31 mai au 1er juillet 2022.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département placé en vigilance orange canicule

Et ce à compter de ce mercredi 3 août après-midi, avec des températures pouvant atteindre les 38 degrés localement.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

MÂCON : La Grisière dans une forme olympique (2)

La suite de notre reportage photos

AZÉ : La 60e édition de la foire est lancée !

C’est parti pour quatre jours de foire ! Ce vendredi soir, l’avenue des plantages et le centre-bourg du village étaient en fête avec l’ouverture de la foire commerciale.