mardi 27 septembre 2022

 
Début 2022, l'INSEE constate que la fréquentation dans les hôtels de Bourgogne-Franche-Comté est en baisse de 12 % par rapport au premier trimestre 2019.

La crise sanitaire continue de peser sur le secteur du tourisme en ce début d’année. Le recul de la clientèle non-résidente reste très prononcé. Gros contingent, les touristes en provenance de Chine ne sont pas revenus. En revanche, la baisse de la clientèle résidant en France est plus modérée. En légère hausse, la clientèle d’affaires limite la baisse de la fréquentation.

Au premier trimestre 2022, l’activité hôtelière en Bourgogne-Franche-Comté reste en deçà de la période d’avant-crise. Le secteur hôtelier demeure toujours impacté par les conséquences de l’épidémie de la Covid-19. Le passe vaccinal est d’ailleurs resté en vigueur jusqu’au 14 mars 2022, limitant les déplacements touristiques.

Fort recul de la clientèle non-résidente


Début 2022, la fréquentation hôtelière dans la région s’établit à un peu moins de 1,2 million de nuitées, soit une baisse de 12 % par rapport au premier trimestre 2019. En France métropolitaine, la baisse est de 16 %.

Cette diminution des nuitées s’explique en partie par un fort recul de la fréquentation des non-résidents. Région la plus dépendante de la clientèle internationale, l’Île-de-France enregistre le repli de fréquentation le plus important (- 26 %). Le Grand Est peine en outre à attirer des touristes résidents dont les nuitées reculent de 11 %.

La fréquentation des touristes en provenance de l’étranger chute de 30 % en Bourgogne-Franche-Comté. Clientèle non-résidente la plus présente dans la région avant la crise, les Chinois sont totalement absents depuis 2020. Les nuitées américaines, britanniques et allemandes sont également en forte régression. En revanche, les Néerlandais et les Belges ont augmenté leur fréquentation dans les hôtels, respectivement de + 54 % et + 18 %.

Au premier trimestre 2022, les nuitées résidentes représentent 83 % de l’ensemble des nuitées dans la région. La fréquentation des résidents recule de 7 %, une baisse quatre fois moins élevée que les non-résidents. Ce repli se concentre sur le mois de janvier (- 18 %) alors que février et mars sont quasi stables par rapport à 2019.

L’Yonne, seule exception


Les nuitées des résidents et non-résidents diminuent dans tous les départements, l’Yonne étant le plus épargné par cette baisse. Dans ce dernier, les nuitées des résidents dépassent leur niveau d’avant-crise limitant à 3 % le recul de la fréquentation au premier trimestre 2022. Le nombre de nuitées en Côte-d’Or diminue de 11 %. Ce département, le plus touristique de la région, accueille une clientèle non-résidente très importante. La Haute-Saône, département dont la fréquentation est la plus faible, perd 31 % de ses nuitées. Elles diminuent de 35 % dans le Territoire de Belfort, qui perd plus de la moitié de ses nuitées étrangères ce trimestre. La fréquentation des non-résidents est en très léger recul dans le Jura (- 1 %), département dont la baisse de la clientèle internationale est de très loin la plus faible.

La clientèle d’affaires retrouve son niveau d’avant-crise


En Bourgogne-Franche-Comté, le taux d’occupation moyen des hôtels s’établit à 43 %, soit 3 points de moins qu’au premier trimestre 2019. Il diminue dans tous les départements à l’exception de la Nièvre et du Jura.

Avec près de 780 000 nuitées au premier trimestre 2022, la clientèle d’affaires retrouve son niveau d’avant-crise. En légère hausse par rapport à 2019, elle contribue à limiter la baisse de la fréquentation. En particulier, elle augmente de 20 % en Côte-d’Or, département qui concentre près du tiers des nuitées d’affaires.


Frédéric Biancucci (Insee)

Communiqué

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains. 

BOURGOGNE : L'URSSAF propose des nouveautés facilitantes pour accompagner les parents employeurs

Dans la perspective de la rentrée, l’URSSAF Bourgogne déploie un bouquet de nouveaux services, à destination des parents employeurs, pour faciliter la garde d’enfant à domicile grâce à «un accompagnement à 360°».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le prix de revient des repas va augmenter de 10 %

Une augmentation qui sera répercutée seulement de moitié pour les familles a annoncé la présidente de Région lors de sa conférence de presse de rentrée.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

CANICULE : Les solutions pour aider les oiseaux à supporter la vague de chaleur

La Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté donne «les gestes simples» pour aider les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay se félicite des retombées du plan européen pour l’hydrogène propre

Un projet important d'intérêt européen commun (PIIEC) intitulé «Hy2Tech», portant sur l’hydrogène décarboné, a été approuvé le 15 juillet par la Commission européenne, pour un montant de financements publics à hauteur de 5,4 milliards d'euros concernant quinze États membres.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Lente progression de l’emploi dans la région au 1er trimestre 2022

L'INSEE analyse que la croissance de l’emploi régional repose surtout sur le secteur marchand hors intérim.

BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ : Le Tour de France a traversé la région, et le département de Saône-et-Loire était à l'affiche

Partie de Dole dans le Jura ce samedi midi, l'édition 2022 du Tour de France a fait un passage dans la région Bourgogne-Franche-Comté avant de se rendre en Suisse direction Lausanne, en passant par les monts du Jura.