samedi 2 mars 2024

 

1 - Signaler le décès


En cas de décès d’un retraité, informez votre caisse régionale. Vous devez indiquer son numéro de Sécurité sociale, son nom, prénom, la date et le lieu de son décès. Ce courrier nous permet d’arrêter le paiement de la retraite en temps utile, auquel cas les mensualités versées au-delà du mois du décès seront réclamées.

La retraite du mois du décès est payée en totalité, quelle que soit la date du décès. Si des sommes restent dues au moment du décès, soit les héritiers (descendants, ascendants, collatéraux, conjoints survivants non divorcés) réclament les fonds, soit le notaire les réclament et les sommes dues rentrent dans la succession. Les pompes funèbres peuvent également, sur présentation de la facture, réclamer la somme due.

2 - Se rapprocher des caisses de retraite


Si votre conjointe ou votre conjoint est décédé, vous pouvez bénéficier d’un soutien financier selon votre âge et sous certaines conditions. L’attribution des prestations de veuvage n’est pas automatique vous devez en faire la demande. Tout d’abord il faut être ou avoir été marié avec la personne décédée.

Vous avez moins de 55 ans ? Vous pouvez prétendre à une allocation de veuvage.

L'Allocation veuvage est une allocation temporaire d'un montant unique. Elle n'est pas attribuée automatiquement. Vous avez 2 ans à partir du mois du décès pour faire votre demande.

Vous avez plus de 55 ans ? Vous êtes peut-être éligible à la retraite de réversion.

À la perte de votre conjoint ou ex-conjoint, vous pouvez obtenir, sous certaines conditions, notamment des conditions de ressources, une retraite de réversion (anciennement "pension de réversion"). Elle représente une partie de la retraite qu’il percevait ou aurait pu percevoir.

Un simulateur en ligne vous permet de vérifier votre éligibilité en quelques clics. Pour cela rendez-vous sur le site internet www.carsat-bfc.fr > Vos droits au cas par cas > Vous êtes veuf ou veuve. Ensuite, connectez-vous à votre Espace personnel sur le site de l’Assurance Retraite pour réaliser votre demande de réversion en ligne.

 

Les avantages du service en ligne 
> Une demande unique pour toutes les caisses de retraites (de base et complémentaires)
> Le meilleur moyen pour ne pas passer à côté de ses droits en oubliant une caisse de retraite
> Facilite considérablement la tâche pour les conjoints séparés (on ne sait pas forcément les caisses de retraite auprès desquelles l’ex-conjoint à cotisé)
> Une liste de document télétransmis aux différentes caisses de retraite concernées une fois la demande effectuée
> Évite de se déplacer et les délais de rendez-vous
> Permet des échanges dématérialisés pour les documents complémentaires éventuellement demandés

 

3 - Si je change de situation / me remarie


Vous ne perdez pas forcément votre pension. Vous recevez un questionnaire chaque année pour vérifier les revenus du foyer. Vous devez signaler tout changement depuis votre espace personnel (adresse, rib, etc.).

4 - Si je n’ai pas 55 ans au moment du décès

Vous devez faire une demande à partir de 55 ans pour voir si vous pouvez prétendre à une retraite de réversion. La pension de réversion étant conditionnée à vos revenus, n’hésitez pas à refaire une simulation lorsque vos revenus baissent, notamment lorsque vous allez vous-même entrer à la retraite.

5 - Le décédé ne doit pas forcément être retraité et je ne dois pas être forcément à la retraite pour y prétendre.

6 - Cas exceptionnel : la pension de réversion des complémentaires

La pension de réversion peut être versée sans condition d'âge quelle que soit la date du décès : si l'ayant droit à deux enfants à charge au moment du décès ou s'il est en situation d'invalidité au décès ou ultérieurement.

 

À retenir : quel que soit votre âge, votre situation, vos revenus, il faut faire une simulation en ligne pour voir si l’on peut prétendre à une prestation pour ouvrir des droits

 

Votre publicité sur macon-infos :

macon.infos@NotAllowedScript65e363f583bc3gmail.com - 06 98 35 67 18

 

 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Confédération paysanne appelle à « poursuivre la mobilisation »

« La question fondamentale du revenu n’étant toujours pas prise à bras le corps par le gouvernement, la Confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation » indique le syndicat agricole dans un communiqué

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Le chômage à la hausse au dernier trimestre 2023

Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté en Bourgogne, y compris en Saône-et-Loire.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : La présidente de la Région au soutien des agriculteurs

En ce jour de forte mobilisation des agriculteurs, Marie-Guite Dufay dit entendre « le sentiment de totale injustice que ressentent les agriculteurs ».

BOURGOGNE - Education Nationale : Les syndicats appellent à la grève le 1er février

Salaires, postes, conditions de travail, réformes... les syndicats FSU 71, FNEC FP-FO 71, CGT Educ’Action 71 et le SE-UNSA71 estiment l'éducation en danger et appellent à la grève unitaire le jeudi 1er février. 

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le covoiturage quotidien bondit de 92 % en 2023 avec BlaBlaCar daily

Portée par la dynamique impulsée par la Prime Covoiturage et les partenariats établis avec les collectivités locales, l'année 2023 a été favorable aux mobilités durables, entraînant une augmentation notable des trajets domicile-travail covoiturés.

AUTONOMIE : La Bourgogne-Franche-Comté se mobilise contre les chutes des personnes âgées

L’Agence Régionale de Santé, le Pôle de gérontologie et d’innovation (PGI) et la Carsat Bourgogne-Franche-Comté sont engagés depuis 2022 dans le plan anti-chute des personnes âgées. Premier bilan ce mardi 16 janvier.

BOURGOGNE - Population : Le recensement démarre aujourd'hui !

Le recensement de la population démarre ce jeudi 18 janvier 2024 en France métropolitaine. Il se déroulera jusqu’au samedi 17 février dans les communes de moins de 10 000 habitants concernées et jusqu’au samedi 24 février dans les communes de 10 000 habitants ou plus (sur un échantillon de logements). 125 communes sont concernées en Saône-et-Loire.

BOURGOGNE - Vins : Laurent Delaunay, nouveau président du BIVB

Lors de l’assemblée générale de l’interprofession des vins de Bourgogne, Laurent Delaunay (Maison Edouard Delaunay) a succédé à François Labet en devenant président du BIVB.

ACADÉMIE DE DIJON : Les chefs et cheffes d'établissements scolaires du SNPDEN outrés par les propos de leur toute nouvelle ministre

Qu'un ou une ministre de l'Éducation nationale choque les personnels de direction est plutôt rare... Ils demandent, en urgence, une audience au recteur. La lettre du SNPEDN-UNSA (Syndicat National des Personnels de Direction de l'Éducation Nationale) envoyée à la ministre. 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE - Démographie : La population régionale est en légère baisse

2 800 194 c'est le nombre exact d'habitants au 1er janvier 2021 (-0,1 % par rapport à 2015) selon l'Insee. Si Mâcon a vu sa population progresser (+ 1200 habitants), la Saône-et-Loire a perdu plus de 6 000 habitants. Retrouvez tous les chiffres de la grande étude de l'Insee.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’emploi salarié toujours en baisse dans la filière automobile au premier semestre 2023

Fin juin 2023, les 363 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté emploient près de 38 000 salariés. Cet effectif baisse de 3,2 % en un an, après -5,3 % l'année précédente. Les détails avec l'INSEE BFC.

Mobilité Internationale : la Région vous fait passer les frontières !

Consciente de l’importance d’une expérience à l’étranger pour l’enrichissement personnel et professionnel, la Région encourage les jeunes bourguignons et francs-comtois à effectuer un stage ou une période d’études dans le monde entier grâce aux « bourses individuelles de mobilité ». Le moyen idéal pour acquérir aussi des compétences linguistiques et… créer du lien social.

REGION BFC : Plus de 56 millions d'euros engagés

Réunis en commission permanente vendredi 24 novembre 2023 à Besançon, les élus ont voté 56,32 millions d’euros de crédits d’intervention. Economie, développement durable, agriculture et forêt, transports, logement, éducation, aménagement du territoire, patrimoine, sports... les domaines d'intervention sont nombreux ! 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Comité FEADER : La profession agricole suspend le dialogue avec la Région

« Quand les premiers dépôts de demande ont été faits en avril et qu’en octobre aucune réponse n’est apportée aux porteurs de projet pour démarrer les travaux, les projets sont mis à mal », pointe la FRSEA

BOURGOGNE - Livre : La Bourgogne d'Antan réédité

Regroupant plus de 400 cartes postales anciennes, La Bourgogne d'antan propose un itinéraire dans la Bourgogne de la Belle Époque.