mercredi 8 février 2023

 

Communiqué d’Éric Ponchaux, élu Mâcon « Mâcon Citoyens » au conseil municipal et au CCAS de la Ville de Mâcon

Aujourd’hui, 5,6 millions de ménages seraient en précarité énergétique en France, dont 2,3 millions de familles modestes. Cela représente plus de 12 millions de personnes et 20,4 % des ménages.

Qu’en sera-t-il en 2023 ?

Avec la hausse des coûts de l’énergie, des loyers, des produits de première nécessité et les 5 millions de passoires thermiques que compte notre parc de logements, de plus en plus de ménages n’auront plus les moyens de se chauffer correctement sauf à se ruiner pour le faire. Cette précarité extrême aura de graves conséquences sur leur alimentation, leur santé et leur budget.

Les réponses des pouvoirs publics restent faibles et sans ambition, saupoudrage d’aides directes au paiement des factures d’énergie et aides limitées et sous conditions à l’amélioration de la performance énergétique des logements.

Et du côté de la mairie de Mâcon ?

L’hiver sera bientôt là, il va sans dire que les élus de la majorité vont prendre des mesures à la hauteur du drame social qui attend un bon nombre de nos concitoyens.
Pour cela ils vont sans doute s’appuyer sur l’analyse annuelle des besoins sociaux
du CCAS puisque celle-ci est toujours obligatoire dans l’année civile suivant le renouvellement des conseils municipaux.

Et bien non, pas d’analyse de ce type à Mâcon et pour trois principales raisons :
ça coûte, il n’existe pas de pénalités contraignantes dans le cas du non-respect de cette obligation et sans doute aussi, la gêne d’être confronté aux véritables attentes de la population mâconnaise.

Pourtant c’est une réalité, la précarité ne cesse d’augmenter. D’ailleurs, depuis cette année, ce que l’on remarque à la commission permanente du CCAS, c’est la multiplication des demandes d’aides énergétiques (factures d’électricité et de gaz) ainsi que des demandes d’aides au règlement des loyers.

En 2020, le collectif Mâcon citoyens avait suggéré des mesures ambitieuses qui auraient pu être mises en place dès les premiers mois de l’actuelle mandature afin de refonder des politiques sociales adaptées à la réalité des besoins sociaux de la Ville.

Ces mesures mises en place auraient limité les effets de cette crise sociale.

En voici quelques-unes :

• Analyse des besoins sociaux sur l’ensemble de la ville et communes associées avec la participation des habitants.

• Renforcer le partenariat Ville/CCAS par une augmentation de la dotation en lien avec l’analyse des besoins locaux.

• Actions d’intérêt général en fonction de l’analyse des besoins avec la création de postes d’agents de développement et de médiateurs sociaux.

• Création de conseils de quartiers habilités à se saisir de tous les aspects de la vie quotidienne en lien avec le Conseil exécutif Municipal.

• Accès sans délai aux premières nécessités (eau, électricité, chauffage, sanitaires, douches…) dans des situations de grande précarité.


• Réalisation d’un diagnostic énergétique des bâtiments sur toute la commune couplé à un plan de soutien à l’isolation thermique des bâtiments.

• Budget participatif pour consolider la solidarité entre habitants et publics défavorisés.

• Octroi de subventions aux associations sur des critères de solidarité et de mobilisation citoyenne.

• Des évènements associatifs à caractère social ou liés à l’économie Sociale et Solidaire autour de l’échange et de la gratuité (alternatiba, gratiferia).


• Local pour stockage de matériels et denrées alimentaires mis à disposition des collectifs et associations afin de gérer les situations d’urgence.


• Simulation systématique des droits en matière d’aides sociales auprès des nouveaux arrivants. Renforcer le Secours guichet (aide alimentaire, logement, santé, mobilier).

• Des hébergements vides appartenant à la commune mis à disposition des structures sociales d’hébergement.

Nous devrions tous être acteurs contre la pauvreté et la précarité.

 

POLITIQUE : Le groupe Mâcon citoyens déterminé et combatif en ce début d'année

Les six élu.e.s d'opposition au conseil municipal de Mâcon ont tenu un point presse lundi dans leur local municipal. Un moment pour rappeler leur état d'esprit.

POLITIQUE - Aurélien Dutremble, président du RN 71 : « 2022, une année exceptionnelle pour le RN »

Plus de 40 personnes étaient attendues par la Fédération 71 du Rassemblement National pour la traditionnelle cérémonie des voeux qui se déroule en 5 étapes dans chacune des circonscriptions législatives.

Coût de l'énergie pour les entreprises : Jean-Patrick Courtois et Christine Robin en appellent à la Région

« Depuis plusieurs mois, notre société doit faire face à une succession d’évènements qui bouleversent profondément notre mode de vie et l’ensemble des secteurs de notre économie.

Contrôle de l'âge des visiteurs sur les sites pornographiques maintenu

La sénatrice Marie Mercier salue « une petite victoire pour la protection de nos enfants »

ÉNERGIE : François Sauvadet demande à l’État le retour au tarif réglementé de l’électricité et la possibilité, pour les Départements, de soutenir l’économie de proximité

Le président de Départements de France demande de «permettre d’apporter des solutions pour agir massivement en faveur du commerce rural.

VOEUX 2023 : macon-infos vous souhaite une année de résistance et de résilience, de lumière et d'élévation

Réchauffement climatique, attentats, Gilets jaunes, manifestation des agriculteurs, grève des urgentistes, pandémie de covid-19, guerre en Ukraine, hyper-inflation, démocratie évaporée, souveraineté confisquée... la désillusion et la résignation gagnent toutes les âmes, traumatisées depuis 2015.

MÂCON : Ambiance électrique lundi soir au conseil municipal...

Pas de budget à l'ordre du jour mais pas moins de 44 délibérations qui ont emmené la séance au delà de 22h00, pour un début à 18h30 et donc particulièrement long ce lundi soir. Le groupe d'opposition Mâcon citoyens a quitté le conseil avant la fin.

EDITO – Coupe du monde au Qatar : Merci Vincent Lindon et merci Eric Cantona pour avoir rappelé ce qu'est l'esprit rebelle français

Tout le monde connaît, aujourd'hui, les conditions honteuses dans lesquelles la coupe du monde de football 2022 a été organisée. Sport et événement populaire par excellence, que nous aimons toutes et tous, qui nous rassemble dans la liesse, la coupe du monde a commencé hier dans un pays qui achète tout, quel qu'en soit le prix.

EXPRESSION CITOYENNE - 111ème féminicide : « Un armistice aussi pour les femmes… » demandent les Femmes solidaires

L'association Femmes solidaires réagit au meurtre d'Héléna, 19 ans, poignardée dans l'appartement de son «petit ami».

POLITIQUE : Rentrée départementale des Jeunes Avec Macron

Les Jeunes Avec Macron (JAM) 71 se sont retrouvés ce samedi 29 octobre à Tournus pour leur rentrée politique.

POLITIQUE : Edwige Diaz, députée Rassemblement National en Gironde est passée par Mâcon

Aurélien Dutremble, délégué départemental RN, a accueilli la jeune députée ce dimanche après-midi à la salle Pavillon de Mâcon, devant une assemblée de militants dans le but de faire un premier bilan de mandat.