dimanche 5 février 2023

Elles ont répondu à l’appel de 13 organisations mâconnaises ce samedi après-midi, jour de mobilisation mondiale lancée par la coalition mondiale pour la COP27 qui appelait à marcher et se rassembler pour faire entendre la voix des citoyens partout dans le monde.

Trois cents personnes présentes dès 14 h place Saint-Pierre suite à l’appel d’Attac Mâcon, de Mâcon Collectif Citoyens, de Refondation 71, de GRS 71, d’EELV, de LFI, du PG, de “Pas d'Eclat” (contre le projet de parc d’attraction à Tournus), des PS, PCF, CMPS, d’ EcoLogicAction 71 (contre les Center Parcs de Bourgogne-Franche-Comté), et de “La confédération paysanne”.

Trois cents personnes parties de la place Saint-Pierre après des prises de paroles de LFI avec Catherine Amaro, Olivier Leprévost (co-chefs de file LFI sud Bourgogne) et Stéphane Kerckhove (délégué général d’Agir pour l’environnement). La manifestation a pris l’avenue Edouard Hérriot jusqu’au carrefour de l’Europe pour un retour en passant devant l’Hôtel de ville côté Saône direction du Pont de Saint-Laurent où une prise de parole fut faite par Eve-Comtet Sorabella, conseillère municipale d’opposition.

Centre-ville par les rues Philibert Laguiche et de la Barre où eut lieu un incident perturbant la manifestation qui se disloqua Place de la Barre, annulant alors le reste du parcours prévu (lire par ailleurs).

 

La crise écologique est devenue un enjeu politique majeur, en France comme dans de nombreux pays … Le changement climatique n’est pas le seul enjeu : il y a aussi la perte de la biodiversité, la question de l’eau, les pollutions diverses y compris chimiques ou radioactives, ou encore la dégradation de la qualité des sols … s’il n’est pas maîtrisé, ce changement a le potentiel de détruire l’essentiel de la vie sur terre. Nous sommes dans une véritable situation d’urgence écologique et il est de notre devoir à tous d’éviter un futur invivable.

A la France Insoumise, nous sommes convaincus que les racines du changement climatique sont liées en profondeur à d’autres aspects de la crise écologique : surexploitation de ressources, industrialisation à outrance, non-respect de limites et équilibre naturels…, et donc, lutter contre le changement climatique revient à remettre en question le modèle capitaliste qui engendre ces catastrophes.

Catherine Amaro

 

Le réchauffement climatique est en marche, mais il nous appartient encore très largement d’en freiner la progression, et d’en limiter les conséquences … Mais c’est justement par ce choix de faire face au défi du changement climatique, que l’on pourra faire émerger un sursaut collectif nécessaire à la bifurcation écologique pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Ce sursaut collectif doit permettre de profondément transformer les rapports sociaux, de mettre la solidarité et la coopération au-dessus de la compétition, de supplanter la mondialisation par la relocalisation et de redonner une dignité à chaque citoyenne, chaque citoyen. Parce que nous sommes dans une situation d’urgence, seul un écologisme radical et déterminé pourra permettre à nos aspirations démocratiques de voir le jour.

Olivier Leprévost

 

Le dérèglement climatique n’est pas une fatalité, c’est la conséquence de choix “politiques”. Il faut bien avoir conscience qu’il y a des super pollueurs, des criminels climatiques et qu’il faut les nommer. Pas tous, mais je vais quand même en citer quelques-uns : Total énergies (…), les dirigeants des grandes banques françaises (comme) BNP Paribas … Nous devons aussi nous rappeler que les pays développés ont une dette envers les pays du Sud, une dette climatique que nous devons honorer. Le gouvernement de la France qui traite si mal les réfugiés devrait avoir honte alors que nous sommes collectivement responsables des catastrophes climatiques qui touchent d’abord ces pays. Nous savons que le nombre de réfugiés climatiques va augmenter avec les années et nous devons trouver des solutions moins ignobles que de les laisser mourir en mer … 

Macron et son gouvernement sont des criminels climatiques, les dirigeants de Total sont des criminels climatiques, les dirigeants de BNP Paribas sont des criminels climatiques.

 Philippe Fournier, ATTAC Mâcon

 

J'ai manifesté pour condamner l'inaction climatique des pouvoirs publics, du gouvernement à la municipalité de Mâcon. Une participation satisfaisante et diversifiée.

L'urgence climatique me préoccupe, pour moi, pour mes enfants, pour mes petits-enfants.

Bernard, manifestant

 

 


 

     

LOCHÉ : Comité des fêtes et animations de Loché Village, assemblée générale

Le nouveau bureau du Comité des fêtes et animations, une entité sur la commune, l'association qui prenait son essor en août 1988 de par l'engagement de Lochéens bénévoles. M. Tourny, maire délégué, présent à l'A.G.

MANZIAT : 73ème Assemblée Générale de la Fédération Musicale de l’Ain

A l’initiative des deux orchestres de la commune : « La Jeanne d’Arc » et « L’Union Musicale de Manziat », l’assemblée générale de la CMF départementale, se tenait samedi 28 janvier à l’espace du Chêne.

MÂCON : Devant les CM1-CM2 de l’école Henri Matisse, parenthèse enchantée pour Benjamin Dirx en "professeur des écoles".

Le Parlement des enfants, créé en 1994, en partenariat avec le ministère de l’Éducation Nationale, permet à des enfants de CM2 de participer au système démocratique français …

Réforme de retraites : 7 manifestations mardi en Saône-et-Loire !

À l'appel de nombreux syndicats, y compris lycéens et étudiants

CHEZ LES VIGNERONS D'IGÉ : Découvrez la nouvelle gamme Terroirs des Brigands

Médaillé d'or au concours des vins de la St-Vincent des Mâconnais et Beaujolais. Promo jusqu'au 28 février - publi-info

MÂCON - Lycée Dumaine : Elena Monate remporte la sélection régionale de la Coupe Georges Baptiste

Depuis 1961, la Coupe Georges Baptiste est un concours destiné aux jeunes élèves en cours d’études dans les Arts de la table dans les établissements d’enseignement hôtelier de France des classes suivantes : Terminales Cap, Bac Professionnel, Bac technologique et 1ère en Brevet Professionnel.

CHARNAY - Christine Robin « On est sur un territoire qui grandit, on a besoin de travailler conjointement, vous et nous »

Madame le maire et son adjointe Katia Casteil, en charge du développement et de l’animation économique et commerciale, ont rencontré les acteurs économiques publics et privés de la ville lors de la cérémonie des vœux ce matin à la salle Ballard.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Très belles et uniques pièces au salon de la collection

Organisé par les clubs cartophiles et philatéliques mâconnais, le 41ème salon de la collection a présenté ses trésors ce dimanche 29 janvier.

POLITIQUE : Les Républicains de la 1ère circonscription partagent la galette : « Tout doucement mais sûrement vers 2026…»

Près de 50 personnes ont répondu présentes ce vendredi 27 janvier à l’invitation très conviviale d'épiphanie que leur avait adressé leur responsable de la circonscription LR du Mâconnais.

PEDAGOGIE : 3 classes mâconnaises fabriquent des objets en impression 3D à l'ENSAM Cluny

Ce 27 janvier, trois classes d'écoles élémentaires mâconnaises ont fabriqué des objets en impression 3D dans le cadre d'un concours proposé par l'École nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM) de Cluny.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une très légère baisse des interventions en 2022 pour les pompiers

La tradition des vœux est encore d’actualité, et le colonel Frédéric Pignaud directeur départemental des services d’incendie et de secours de Saône-et-Loire, commandant le Corps départemental de sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire, s'y est prêté volontiers en adressant les siens aux pompiers ainsi qu’au président du Conseil départemental André Accary.

CONSEIL RÉGIONAL : La commission permanente du 27 janvier attribue 600,7 millions d'€ d'aides

223 769 € iront à la cité de l'entreprise de Mâcon pour la réhabilitation d'un bâtiment dont le coût global est estimé à 1,12 millions ; 40 000 € iront au recrutement d'un animateur numérique au PETR Mâconnais Sud Bourgogne.

SAÔNE-ET-LOIRE : La délinquance en légère augmentation

L’État-major départemental de la sécurité réunit tous les services de l’état impliqués dans la lutte contre la délinquance. Présentation a été faite du bilan statistique de leur action en 2022. Tous les chiffres police et gendarmerie. À noter, une forte hausse du nombre de victimes de VIF enregistrée en gendarmerie de Mâcon et cambriolages en zone police. 

SAÔNE-ET-LOIRE : 38,4 millions d'€ d'investissement du Département pour les routes et infrastructures en 2023

Sébastien Martin avait rendez-vous ce matin à Viré avec les maires du Mâconnais pour présenter le programme des investissements du Département dans les routes et infrastructures en Mâconnais. Le détail par commune des investissements routiers dans le Mâconnais.

MÂCON : La ROPN, pour vous servir

Un sigle de plus direz-vous... Certes, mais ce dernier est nouveau et sérieux. Rencontre avec la Réserve Opérationnelle de la Police Nationale.