samedi 22 juin 2024

Elles ont répondu à l’appel de 13 organisations mâconnaises ce samedi après-midi, jour de mobilisation mondiale lancée par la coalition mondiale pour la COP27 qui appelait à marcher et se rassembler pour faire entendre la voix des citoyens partout dans le monde.

Trois cents personnes présentes dès 14 h place Saint-Pierre suite à l’appel d’Attac Mâcon, de Mâcon Collectif Citoyens, de Refondation 71, de GRS 71, d’EELV, de LFI, du PG, de “Pas d'Eclat” (contre le projet de parc d’attraction à Tournus), des PS, PCF, CMPS, d’ EcoLogicAction 71 (contre les Center Parcs de Bourgogne-Franche-Comté), et de “La confédération paysanne”.

Trois cents personnes parties de la place Saint-Pierre après des prises de paroles de LFI avec Catherine Amaro, Olivier Leprévost (co-chefs de file LFI sud Bourgogne) et Stéphane Kerckhove (délégué général d’Agir pour l’environnement). La manifestation a pris l’avenue Edouard Hérriot jusqu’au carrefour de l’Europe pour un retour en passant devant l’Hôtel de ville côté Saône direction du Pont de Saint-Laurent où une prise de parole fut faite par Eve-Comtet Sorabella, conseillère municipale d’opposition.

Centre-ville par les rues Philibert Laguiche et de la Barre où eut lieu un incident perturbant la manifestation qui se disloqua Place de la Barre, annulant alors le reste du parcours prévu (lire par ailleurs).

 

La crise écologique est devenue un enjeu politique majeur, en France comme dans de nombreux pays … Le changement climatique n’est pas le seul enjeu : il y a aussi la perte de la biodiversité, la question de l’eau, les pollutions diverses y compris chimiques ou radioactives, ou encore la dégradation de la qualité des sols … s’il n’est pas maîtrisé, ce changement a le potentiel de détruire l’essentiel de la vie sur terre. Nous sommes dans une véritable situation d’urgence écologique et il est de notre devoir à tous d’éviter un futur invivable.

A la France Insoumise, nous sommes convaincus que les racines du changement climatique sont liées en profondeur à d’autres aspects de la crise écologique : surexploitation de ressources, industrialisation à outrance, non-respect de limites et équilibre naturels…, et donc, lutter contre le changement climatique revient à remettre en question le modèle capitaliste qui engendre ces catastrophes.

Catherine Amaro

 

Le réchauffement climatique est en marche, mais il nous appartient encore très largement d’en freiner la progression, et d’en limiter les conséquences … Mais c’est justement par ce choix de faire face au défi du changement climatique, que l’on pourra faire émerger un sursaut collectif nécessaire à la bifurcation écologique pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Ce sursaut collectif doit permettre de profondément transformer les rapports sociaux, de mettre la solidarité et la coopération au-dessus de la compétition, de supplanter la mondialisation par la relocalisation et de redonner une dignité à chaque citoyenne, chaque citoyen. Parce que nous sommes dans une situation d’urgence, seul un écologisme radical et déterminé pourra permettre à nos aspirations démocratiques de voir le jour.

Olivier Leprévost

 

Le dérèglement climatique n’est pas une fatalité, c’est la conséquence de choix “politiques”. Il faut bien avoir conscience qu’il y a des super pollueurs, des criminels climatiques et qu’il faut les nommer. Pas tous, mais je vais quand même en citer quelques-uns : Total énergies (…), les dirigeants des grandes banques françaises (comme) BNP Paribas … Nous devons aussi nous rappeler que les pays développés ont une dette envers les pays du Sud, une dette climatique que nous devons honorer. Le gouvernement de la France qui traite si mal les réfugiés devrait avoir honte alors que nous sommes collectivement responsables des catastrophes climatiques qui touchent d’abord ces pays. Nous savons que le nombre de réfugiés climatiques va augmenter avec les années et nous devons trouver des solutions moins ignobles que de les laisser mourir en mer … 

Macron et son gouvernement sont des criminels climatiques, les dirigeants de Total sont des criminels climatiques, les dirigeants de BNP Paribas sont des criminels climatiques.

 Philippe Fournier, ATTAC Mâcon

 

J'ai manifesté pour condamner l'inaction climatique des pouvoirs publics, du gouvernement à la municipalité de Mâcon. Une participation satisfaisante et diversifiée.

L'urgence climatique me préoccupe, pour moi, pour mes enfants, pour mes petits-enfants.

Bernard, manifestant

 

 


 

     

MÂCON : Pleins feux sur la fête de la musique 2024 (2)

Le centre ville était lui aussi possédé par la musique ce vendredi soir. Terrasses des cafés pleines, rue bondées, la météo incertaine n'a franchement pas gâché la fête. Ambiance

MÂCON : Pleins feux sur la fête de la musique 2024

En cette 2ème soirée de fête de la musique, l'esplanade Lamartine a été le théâtre de trois moments forts : une surprise party suivie de deux concerts de folk américaine puis folk arabe. Retour sur cette très belle soirée dans la capitale de la Bourgogne du sud. 

MÂCON : La Régie Inter Quartiers devient la Régie mâconnaise de services

Hier soir, la désormais ex-Régie Inter Quartiers tenait son assemblée générale à la salle de Champlevert.

CHARNAY - École Marie Curie : Une mobilisation et une pétition pour le maintien du directeur de l'école

Actualisé ce vendredi à 15h00 : Le droit de réponse de l'inspectrice d'académie

TOUR DE FRANCE À MÂCON : Comment vont fonctionner les bus le 4 juillet !

Les dernières informations concernant le fonctionnement du réseau Tréma le jeudi 4 Juillet, urbain et périurbain. 

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMÉRATION : Une nouvelle formation dans le numérique pour le territoire

Ce mardi après-midi à la Cité de l'Entreprise, le président de Mâconnais-Beaujolais Agglomération (MBA) Jean-Patrick Courtois et sa vice-présidente en charge de l'enseignement supérieur Florence Battard ont présenté la nouvelle formation de « Concepteur Développeur d’Applications » qui sera ouverte à la rentrée 2024.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Le Foyer rural et l'ADMR ont fêté leurs 70 ans !

Journée exceptionnelle dimanche pour le Foyer rural et l'ADMR, qui fêtaient leurs 70 ans ensemble au four à chaux !

RADIO - Euro 2024 : Rothen s'enflamme à Mâcon !

Quelques fans étaient présents au stade pour une séance d'autographes. Les photos ici-même

VARENNES-LES-MÂCON : Un city stade flambant neuf

L'inauguration s'est déroulée vendredi soir, avec coupe du ruban par le maire Guy Mantoux.

MÂCON : L’association des IMC adultes de Saône-et-Loire fête ses 40 ans !

Après deux ans d’attentes et 42 ans d’existence, l’association des IMC 71 fête enfin son anniversaire. Toutes les photos de l'événement ! 

MÂCON - Aile Sud Bourgogne : « Une force dans l’accompagnement, un outil d’innovation sociale »

L’association pour l'insertion le logement et l'emploi tenait son assemblée générale.

SOLUTRE POUILLY VERGISSON : Lancement de la saison estivale 2024

Vendredi soir, au pied de la roche de Solutré dans le Maison du Grand Site avait lieu le lancement de la saison estivale 2024. Plus de 130 animations sont au programme !

CHARNAY-LES-MACON : Nicolas Pallot en pré-festival d’Avignon

Nouvelle séance ce soir à 19 heures à la salle du Vieux temple.

PRISSÉ : Voilà l'été, voilà l'étééé... chez les Vignerons des Terres Secrètes

Si la météo n'y est pas vraiment, l'esprit de l'été est bien là

MÂCON : Les Marbettes profitent de leur AG pour donner à la Ligue contre le cancer et Orphéopolis

L’association des Marbettes a tenu son assemblée générale jeudi soir au centre social des 1 000 fenêtres Un peu plus d’une vingtaine de personnes était présente, dans la bonne humeur, car le bilan de l’association a de quoi créer l’enthousiasme !

TOUR DE FRANCE : Votez Mâcon !

Dans le cadre du Tour de France, les villes-étapes accueillant cet évènement sont mises au défi sur les réseaux sociaux. L’objectif est de célébrer le passage de la course dans la commune en mettant à l’honneur la couleur du symbole du Tour de France : le Maillot Jaune.