jeudi 25 avril 2024

Les manifestant.e.s ont donc tenu de faire le tour de la Saône entre pont de St-Laurent et pont François Mitterrand ce jeudi 23 mars, rive droite, rive gauche, passant de la Saône-et-Loire à l'Ain et revenant  à la région Bourgogne-Franche-Comté ! Participation record égalant et peut être même dépassant celle du 7 mars aux dires de certains. À lire, la déclaration intégrale de l'inter-syndicale. À voir aussi, la vidéo de la manifestation et les photos.

Prise de paroles de l'intersyndicale FO-CFDT-CGT-FSU-MNL 

Bonjour à toutes et tous,

9ème journée de mobilisation intersyndicale contre la réforme des retraites, le 49.3 imposé par le gouvernement, au déni de démocratie et à la répression syndicale vécue par nos camarades depuis plusieurs jours.

Notre colère est légitime. Pour le président, lui seul est responsable, nous sommes tous des irresponsables, nous n’avons rien compris !
L’intersyndicale mâconnaise toujours unie a décidé d’écouter la population contrairement au gouvernement qui ne nous écoute pas et de faire de cette mobilisation un grand blocage des ponts de Mâcon en ne défilant pas dans les rues.

Le président de la République a confirmé, hier, au journal de 13h, le maintien de la loi sur le passage à 64 ans et les 43 années de cotisations malgré la revendication de son retrait par les organisations syndicales et les millions de manifestants qui, depuis des mois, font grève, manifestent dans le calme et la dignité.

Il dit « écouter la colère » des Français après l'adoption contestée du texte par un 49-3 au Parlement, tout en affirmant que « la foule » n'a pas de « légitimité » face aux élus de la République et, comme s’il ne se passait rien, il déclare que cette loi poursuivra le chemin parlementaire… Notre réponse : ‘Hier nous n’étions qu’une foule, aujourd’hui nous sommes un peuple’.

Le gouvernement espère que tout cela va se régler en lançant un débat sur la pénibilité du travail des séniors alors qu’il va réduire encore la possibilité pour des millions de travailleurs de partir en retraite en bonne santé… et engager une nouvelle loi travail régressive dès l’automne.

Il n’a eu de cesse de minimiser la crise sociale et politique actuelle dans le pays en la réduisant à une incompréhension. Alors que les manifestations et mouvements de grève s’élargissent et se durcissent contre la réforme des retraites à travers la France, et que de nouveaux secteurs rentrent dans l’action à travers des grèves, des ralentissements de production, après le rejet de deux motions de censure – dont une à neuf voix près - véritable déni de démocratie parlementaire, il en appelle à la responsabilité des citoyens, des syndicats, des oppositions…

Aujourd’hui 12 000 forces de l’ordre sont sur le terrain pour la grande journée de mobilisation interprofessionnelle unitaire. Ce qui montre la fébrilité et l’absence de sérénité de ce gouvernement et la violence d’état.

Jusqu’où est-il prêt à aller dans son aveuglement ? Ce n’est plus du mépris, c'est de la folie ! Alors que la crise sociale et politique s’installe, à quoi joue le chef de l’État ? Que cherche-t-il ? Des débordements issus de la colère ?

Son intervention télévisuelle produit l’effet inverse de ce qu’il recherchait, il nous redonne encore plus d’énergie, nous salariés, jeunes, retraités et même celles et ceux qui jusque-là n’étaient pas sortis.es dans la rue sont avec nous !

Il ne voit pas que rien n'entame la détermination de la population majoritaire jusqu’au retrait ! L’intersyndicale appelle tous les actifs, retraités, privés d’emplois et la jeunesse à participer massivement aux grèves reconductibles et aux manifestations à venir sur Mâcon.

Maintenant, deux cortèges vont partir bloquer les deux ponts de St Laurent et Mitterrand. Montrons notre colère et ne lâchons rien jusqu’au retrait pur et simple de cette réforme injuste et brutale.

 

Déjà ce soir l'intersyndicale nationale a décidé une nouvelle journée de manifestations dans toute la France mardi prochain, le 28 mars. Jusque là des actions diverses peuvent être entreprises dans chaque département.

 

 

 

 


 

 

 

CHARDONNAY : Tous ensemble pour le Chardonnay Day le 9 mai !

Réunis pour une conférence de presse de présentation, les acteurs et partenaires du Chardonnay Day ont annoncé les festivités du 9 mai au château de Montlaville, tiers lieu du Mâconnais.

MÂCON : Encore une belle réussite pour le loto de la MJC des Blanchettes

180 personnes ont participé au loto ce dimanche après-midi au gymnase des Blanchettes.

MACON - ECL de Bioux : Les premières Olympiades des APA réussies !

Mercredi, l’ECL de Bioux avait organisé ses premières Olympiades pour les élèves qui pratiquent le sport santé.

MÂCON : Un nouveau contrat de ville pour soutenir les quartiers en difficultés

C'est à la maison de quartier des Gautriats que Mâconnais Beaujolais Agglomération et l’État, entourés par leurs partenaires (Banque des territoires, CAF, France travail, Mâcon habitat) ont signé « Engagements quartiers 2030 », soit le renouvellement du contrat de ville.

CHARNAY : Un spectacle tout en poésie

Dans le cadre de la programmation culturelle de la ville de Charnay, la salle du vieux temple recevait la compagnie Curupira pour un spectacle théâtral pour enfants : Dans la cabane.

MÂCON : La Police Nationale s’attaque au point de deal des Gautriats

Une vingtaine de policiers sont intervenus cet après-midi.

IGÉ : Comme le chantait le regretté Bourvil, « elle vendait des cartes postales, puis aussi des crayons »

Mais dans les rues d’Igé, Valérie vend plutôt ses compositions florales, en déambulant... Clin d'oeil

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région accompagne, facilite et accélère la transformation numérique

La Région se mobilise pour les territoires : un camion démonstrateur de domotique en Saône-et-Loire ; une gestion innovante de la voirie à Nevers ; des tiers lieux etc.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE - Etude : Les Bourguignons et le sport

Selon une étude de l'Insee, 426 000 licences sportives ont été délivrées en 2022 en Bourgogne-Franche-Comté. C’est la 5e région de France métropolitaine comptant le moins de licences pour 1 000 habitants. Et sur le podium des sports pratiqués, on retrouve... 

MÂCON - Femmes Solidaires en AG : « Nous portons une grande ambition d’ouverture à l’autre »

Issu de l’Union des femmes françaises, le mouvement de lutte pour la défense et l’avancée des droits des femmes Femmes solidaires Mâcon tenait son assemblée générale lundi 15 avril à la salle Pavillon.

LEYNES : Un premier forum des associations

C’est une première à Leynes : pratiquement toutes les associations de la commune étaient regroupées sous les platanes de la place du village pour présenter la liste de leurs diverses activités et répondre aux questions des visiteurs.

MÂCON : Un salon pour les geeks et pour la bonne cause !

Ce dimanche, le Lions club Mâcon Alphonse de. organise son premier salon des jouets anciens, geek et BD, jusqu'à 17h à la salle du Pavillon, au profit des enfants malades.

VIRÉ : Les professionnels de l’objet ancien ripostent à internet et aux vide-greniers !

Lorenzo Gelsumini est l’organisateur star de cette grande brocante et exposition qui se tient à Viré ce week-end tout autour et dans la salle des fêtes. Profitez-en, c'est encore ouvert demain dimanche 14 avril !

BOURGOGNE – Élevage : L214 veut faire fermer un abattoir Bigard en Côte-d’or

L’association de défense des animaux a dévoilé cette semaine une enquête menée à l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes en Côte d’or. Elle dénonce, images à l’appui, l’égorgement à vif, une violence délibérée et de graves infractions.

CLIN D’ŒIL : Un champion de poker à Saint-Amour-Bellevue

Connu sous le pseudo “F.Ngannou”, il a remporté plus de 220 000 € sur le plus gros tournoi de printemps.

MÂCON - Passage Goncourt : Les travaux du mur végétalisé vont démarrer

Le projet de mur végétalisé situé au passage Goncourt se concrétise. Les travaux démarreront à compter du lundi 15 avril avec l’installation de l’échafaudage.

MACON : L’amicale des classes en 5 prépare la fête !

Mercredi 10 avril, à la salle des associations de la mairie de Sennecé-les-Mâcon, se tenait l’assemblée générale de l’amicale des classes en 5 de Mâcon.