dimanche 16 juin 2024

Communiqué

Le 26 avril 2023 le Président de la République a conclu la 6ème Conférence Nationale du Handicap sans avoir participé à ses travaux.

Beaucoup de promesses ont été faites, entre autres :

  • Le diagnostic précoce du spectre autistique pour les enfants et ce, sans reste à charge pour les familles.
  • Étendre la prise en charge des enfants scolarisés en situation de handicap, aux temps périscolaires.
  • Permettre aux AESH de travailler 35 heures, ce que font déjà beaucoup d’entre elles en cumulant plusieurs emplois, avec une revalorisation de leur salaire mais sans les intégrer au statut de la Fonction Publique.
  • L’accessibilité des universités sera finalisée durant le quinquennat.
  • Pôle Emploi sera la porte d’entrée de l’insertion professionnelle et de l’emploi pour toutes les personnes, handicapées ou non, et ce sont ses services qui évalueront les situations et orienteront les personnes.
  • Le statut des travailleuses et travailleurs en ESAT sera modifié, avec le droit de se syndiquer et de faire grève, sans pour autant leur donner la qualité de salarié. Mais le chantier reste ouvert avec, nous dit-on, les personnes concernées.
  • Chaque personne en situation de handicap qui a un dossier aura un référent MDPH.
  • La Prestation de Compensation du Handicap à domicile sera revalorisée sans arriver au zéro reste à charge.
  • 1,5 milliard d’euros seront débloqués pour améliorer l’accessibilité des établissements recevant du public de proximité (commerces etc).
  • Un décret sera pris pour l’accessibilité des lieux de travail.
  • Une prise en charge à 100% des fauteuils roulants et des équipements sportifs nécessaires aux athlètes handicapés sera la règle.

Beaucoup de choses donc, mais sans aborder les moyens financiers à la hauteur des besoins. Certainement, peu d’objectifs seront réalisés et le risque est grand d’alimenter la déception voire la colère des personnes handicapées et de leurs représentants.

Vouloir l’école de la réussite pour tous les enfants demande des moyens humains et financiers que l’Éducation Nationale ne sait pas mettre en œuvre aujourd’hui.

Avoir un référent handicap dans chaque école ne peut pas se faire en comptant seulement sur la bonne volonté des enseignants.

De même, fixer comme horizon le plein emploi pour toutes et tous demande des moyens considérables qui ne peuvent se réduire aux rapprochements des différentes structures.

Permettre aux personnes en ESAT de rejoindre le milieu ordinaire de travail demande un investissement considérable dans une formation qualifiante, en accompagnement individualisé. Les personnels de l’insertion, eux-mêmes souvent précarisés, auront du mal à le réaliser massivement sachant qu’aujourd’hui, moins de 2% des personnes en ESAT rejoignent chaque année le milieu ordinaire de travail.

L’accessibilité des lieux recevant du public et celui des transports restent encore à conquérir vu le retard pris par la France dans ces domaines.

 

L’AMI sera attentive à la mise en œuvre de ce plan et agira avec les personnes concernées, notamment pour l’école, l’insertion professionnelle et l’emploi, afin qu’il soit réalisé et qu’il ne reste pas sans lendemain.

Par notre action collective, avec tous les acteurs engagés sur ces questions, nous redonnerons corps à l’égalité des droits et des chances voulue par la loi du 11 février 2005.

 

Le Bureau National de l’AMI

POLITIQUE – Conseil régional : Gilles Platret et les élus de l’opposition viennent « prendre le pouls du terrain »

Gilles Platret, président du groupe des RDCEI (rassemblement des Républicains de la Droite, du Centre et des Écologistes Indépendants) à la Région Bourgogne-Franche-Comté avait donné rendez-vous à la presse ce vendredi 7 juin au bar de l’Hôtel de Ville de Mâcon.

EUROPÉENNES : Valérie Hayer est passée par Mâcon et Jalogny avant de poursuivre sa route en Saône-et-Loire

Avec trois députés appartenant à la majorité présidentielle sur cinq que compte la Saône-et-Loire, et un député européen du même bord, la visite en Saône-et-Loire de la candidate tête de liste “Besoin d'Europe” était incontournable. C'est fut chose faite ce samedi 25 mai.

EDITO : L'Union Européenne, l'opium des élites au pouvoir et des multinationales

Alors que les élections européennes se profilent à l'horizon, de plus en plus de voix s'élèvent contre la confiscation de la souveraineté nationale par le pouvoir politique. Confiscation qui date, rappelons-le, de 1992, année du traité de Maastricht approuvé par une très courte majorité de Français. Du bout des lèvres en effet, et à l'issue d'un débat qui est entré dans l'histoire pour les…

EUROPÉENNES : Jérémy Decerle en position éligible sur la liste conduite par Valérie Hayer

À lire aussi, le communiqué de soutien des députés Dirx, Marguerite et Rebeyrotte à la liste Besoin d'Europe. Les trois députés de Saône-et-Loire de la majorité présidentielle saluent la présence en bonne place de Jérémy Decerle. 

EUROPÉENNES - Sébastien Chenu (RN) à Mâcon : «Le 9 juin, dresser un cordon sanitaire autour de ceux qui ont ruiné le pays»

Le 9 juin se dérouleront les élections européennes, qui auront évidemment une dimension nationale. Sébastien Chenu, député du Nord, vice-président de l'Assemblée nationale et du RN, n'est pas candidat. Pour autant, en bon militant, il fait campagne pour Jordan Bardella. Il était à la cité des vins hier soir aux côtés d'Aurélien Dutremble, délégué du RN 71, et Valérie Deloge, conseillère régionale…

POLITIQUE : Remous au Conseil régional...

Les élu.e.s RN ont brandi des pancartes en conseil, provoquant une interruption de séance... La présidente annonce dans un communiqué vouloir porter plainte suite à un mot prononcé par un élus RN, «empruntant au vocabulaire Nazi » dénonce-t'elle... ACTUALISÉ : Le droit de réponse de l'élu ayant prononcé le mot «untermenschen», «sous-hommes en Français».

EXPRESSION SYNDICALE : « Le 8 mars, et après ? »

Les revendications de la CGT Mâcon pour véritable égalité femme-homme

ATTEINTE À LA LAÏCITÉ : Le Collectif Laïque National apporte son soutiens aux chefs d'établissements scolaires

L’association "Agir pour la Laïcité et les Valeurs Républicaines", association départementale de promotion de la Laïcité, est membre actif du Collectif Laïque National. Elle tenait hier à Mâcon son assemblée générale. L'occasion de faire passer le message suivant...

POLITIQUE : Un moratoire pour les zones de revitalisation rurale

L’initiative est saluée par les parlementaires de Saône-et-Loire

EXPRESSION POLITIQUE : Des élus locaux n'acceptent pas d'avoir été comparés à Poutine par le maire de Tournus

Ils s'insurgent contre la réaction du maire de Tournus à l'encontre d'un collectif qui a entamé une procédure contre le projet Eclat, parc historique porté par le Département sur la commune.

MÂCON – Conseil municipal : Règlements de comptes sur le budget

Après une longue intervention d'Eve Comtet-Sorabella pour le groupe d'opposition Mâcon Citoyens suite à la présentation du rapport d'orientation budgétaire, le maire Jean-Patrick a répondu par une leçon de gestion, taclant au passage la collectivité régionale...

MÂCON : Les Halles St-Pierre vendues à une société spécialisée qui réalisera les «Halles alimentaires marchandes et gourmandes»

Objet d’une délibération soumise au vote ce lundi soir en conseil municipal, la vente des Halles St-Pierre (situées derrière l’église du même nom) à la société OMC - Promotion a provoqué l’indignation du groupe d'opposition Mâcon Citoyens. Le maire a justifié une vente qui permet « une opération blanche ».