dimanche 19 mai 2024

Elle a été inaugurée mardi par Eric Maréchal, président de MÂCONhabitat, office de l'habitat propriétaire, et par le maire Jean-Patrick Courtois, entourés d'administrateurs de l'office et  d'élu.e.s. 2 médecins, 2 infirmières et 1 dentiste déjà en poste dans le quartier vont intégrer les lieux cette fin de semaine. Retour également sur l'historique des aménagements engagés dans le quartier. 

 

Construit dans les années 1970, le quartier des Saugeraies s’inscrit dans le mouvement d’urbanisation des “30 glorieuses” pour répondre aux besoins en logements de la Ville de Mâcon. L’îlot des Tulipiers comprend à l’époque deux immeubles de 20 logements (5 par niveau y compris rez-de-chaussée, typologie par immeuble 1T1, 14 T3, 1 T4 et 4 T5).

En octobre 1987, une délibération du CA de l’office prend la décision de modifier l’usage de ces 2 immeubles. Cette décision est liée à une vacance importante, des occupations de halls d’immeuble. Il est alors décidé de transformer ces logements en bureaux.

Le 17 Tulipiers devient un espace d’Affaires de 19 locaux d’activités (1 404 m2 d’espaces tertiaires) Le 12 juillet 1991 une nouvelle délibération est prise pour faire du 19 Bd des États-Unis un immeuble de 40 chambres étudiantes.

Depuis quelques années, Mâcon Habitat rencontrait des difficultés croissantes à commercialiser les locaux de ces deux immeubles d’où une forte vacance devenue structurelle. Cette situation était principalement liée à l’image du secteur et au sentiment d’insécurité. Les abords et les parties communes étaient régulièrement occupés et dégradés. Par ailleurs les locaux destinés aux professionnels n’étaient plus adaptés : configuration intérieure des espaces, accessibilité aux personnes à mobilité réduite qui nécessitait des travaux importants de mise aux normes, malgré l’installation d’un ascenseur extérieur.

Dans la poursuite de ces interventions pour la valorisation de l’image du quartier des Saugeraies et l’amélioration du cadre de vie des habitants, Mâcon Habitat a donc démoli les 2 bâtiments situés 17 et 19 rue des États-Unis.

En lieu et place de cet espace immobilier, Mâcon Habitat construit 13 logements individuels (5 Type 3, 4 Type 4 et 4 Type 5) et une maison médicale d’environ 200m2 (pendant la durée des travaux les cabinets médical et infirmier ont été relogés à proximité de l’îlot). La maîtrise d’œuvre a été confiée au cabinet mâconnais RBC. Les travaux ont débutés en janvier 2023 pour une livraison de la maison médicale en avril 2024.

Le terrain de 5.025 m2est plat et présente une forme en pointe, il est bordé par la rue des États-Unis à l’ouest, la rue Simone Veil au nord, la rue de Sancé à l’Est, des parcelles construites au sud.

 

La maison médicale est donc située en partie nord de la parcelle avec son parking au nord. L’accès se fait par la rue des Etats-Unis.

Le bâtiment présente 3 entrées distinctes depuis le parking (façade nord) : une pour le cabinet médical au centre, une pour le cabinet infirmier déportée à l’ouest et la dernière pour le cabinet dentaire à l’est. Le bâtiment de forme simple est de plain-pied avec une toiture terrasse.

Cet établissement est un ERP (établissement recevant du public) et respecte la réglementation en vigueur pour l’accessibilité et la sécurité.

 

Les pavillons sont situés sur la partie sud de la parcelle. Ils sont implantés en limite de parcelle à l’ouest (rue des États-Unis) et à l’est (rue de Sancé). Les logements sont de différentes typologies (5 T3, 4 T4 et 4 T5), groupés par 2 ou 3 et organisés autour d’une voie de desserte centrale accessible depuis la rue des États-Unis.

Traversants nord/sud (6 logements au nord et 7logements au sud), ils bénéficient de jardins dans le prolongement de leur terrasse protégée par des pergolas. Les constructions des 2 îlots (nord et sud) sont continues, des passages couverts assurent cette continuité bâtie tout en offrant un passage de la cour avant au jardin arrière de chaque lot.

Les logements sont majoritairement en duplex hormis 2 logements de type 3 en simplex.

Les duplex possèdent des garages et les 2 simplex des carports.

Tous les logements sont adaptés aux personnes à mobilité réduite et bénéficient d’une place de stationnement privative.

7 places de stationnement pour les visiteurs sont aussi disponibles depuis la voie d’accès.

Dans le cadre du projet, 7 arbres sont conservés, 21 arbres d’essences locales sont replantés.

La surface totale des espaces verts au sol (zone enherbée et stationnements engazonnés) représente 2.026m2.

 


Eric Maréchal a rappelé les 20 ans d'investissements de MÂCONhabitat pour transformer « un quartier qui avait mauvaise réputation à l'époque où nous sommes arrivés aux affaires » a complété Jean-Patrick Courtois : 

Plusieurs opérations ponctuelles ont déjà été réalisées sur ce quartier depuis près de vingt ans pour répondre à un objectif de requalification :

- démolition de 130 logements en 2000 et 2002 (emplacement du lotissement Lauriers et Noisetiers), - aménagement de la place des Marronniers en 2003,

- création de 2 îlots résidentiels en 2006 et 2011,

- aménagement de l'îlot d'affaires des Tulipiers en 2010,

- construction de la résidence "Les Chênes" et création de jardins familiaux en 2011,

- résidentialisation et aménagement des abords des bâtiments situés 287 A/B/C rue Simone Veil et 92 rue Nelson Mandela en 2017,

- résidentialisation et aménagement des abords des bâtiments situés 109 A/B/C rue Nelson Mandela en 2018,

- prolongation de l'ancien boulevard des États-Unis vers le nord et création d'une intersection avec l'ancienne allée Cassin en 2018.

- Depuis octobre 2019, Mâcon Habitat a entrepris la rénovation thermique des bâtiments pour atteindre le niveau BBC rénovation - 169 logements répartis sur 7 bâtiments (92, 109 A-B-C rue N. Mandela, 287 A-B-C rue S.Veil - CVQ et mutli-accueil).


 

Jean-Patrick Courtois a profité de l'occasion pour annoncer deux nouvelles maisons médicales de ce type prochainement dans les quartiers de Marbé et de la Chanaye-Résidence. « C'est ici la première étape d'un programme de quartiers qui verra deux autres maisons médicales implantées comme celle-ci dans un quartier qui n'est autre qu'un petit village dans la ville. Nous avons aussi réglé le problème de la vacance. Plus de logements vides ici. »

 

Présence également de Karen Clivio-Fontany, directrice de Mâcon Habitat

 

 

Montant des travaux : 975 211 € TTC, financés par emprunts à 100 %

MACON : La deuxième édition de la « JPC » se tient ce dimanche

Le collectif Mâcon Citoyens organise ce dimanche, jusque 17h à l’espace Paul Bert, la deuxième édition de la Journée de partage citoyen.

MÂCON : La fête foraine est ouverte !

Chaque année, elle est très attendue à Mâcon à la mi mai.

MÂCON : Les Mâcon wine note ? c'est ce soir !

Le programme des concert en détail

HÔPITAL DE MÂCON : 64 internes accueillis à la Cité des Climats et Vins de Bourgogne

Le centre hospitalier de Mâcon accueille une nouvelle promotion d'internes composée de 64 médecins pour le semestre à venir

MÂCON - Lycée Dumaine : Une visite militaire pour les 3èmes Prépa-Métiers

La délégation militaire 71 a organisé cette visite sur deux sites : L’hôtel du gouverneur militaire de Lyon et la nécropole de la DOUA à Villeurbanne.

MÂCON : Nouveau rassemblement en soutien au peuple palestinien le 18 mai

Actualisé vendredi soir : Le rassemblement n'est pas autorisé par la préfecture

MÂCON - Écoles qui chantent : c’était au tour des écoles primaires hier soir

350 élèves des écoles Arc-en-Ciel, Georges Brassens, Jules Ferry, Grand Four, et Jean Moulin ont chanté ce soir dans le grand théâtre bien rempli. À voir aussi, la vidéo

MÂCON : Le Collectif de soutien au peuple palestinien condamne la pancarte scandaleuse tenue par un manifestant samedi dernier

Comme tous les samedis depuis plusieurs semaines, le Collectif mâconnais de soutien au peuple palestinien se réunit place St-Pierre pour manifester son soutien aux Palestiniens victimes du Hamas à Gaza. Samedi dernier, une pancarte avec une citation de Hitler était tenue par un manifestant...

MÂCON : Au revoir Marick... et MERCI !

Passation de pouvoir à l'association Les Fées Papillons

MÂCON : C'est parti pour la 31ème édition des écoles qui chantent !

384 élèves de six écoles maternelles mâconnaises ont chanté sur la scène du Grand Théâtre de Mâcon ce lundi

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Pour séduire les touristes, la région a de beaux atouts

Le tourisme représente 43 000 emplois en Bourgogne-Franche-Comté, soit presque autant que la filière automobile ! Notre région compte de nombreux atouts à faire valoir avec ses moyennes montagnes, ses vignobles, son patrimoine UNESCO mondialement reconnu, ses voies navigables, ses véloroutes et sa gastronomie qui en fait saliver plus d’un… 

MÂCON : Le collectif Mâcon-Palestine poursuit sa mobilisation

Actualisé mardi matin : Une pancarte d'un manifestant a déclenché une série d'indignations. Le collectif organisateur nous a transmis un mot pour rappeler l'état d'esprit des mobilisations du samedi après-midi. Réactions à lire sous la photo de la pancarte en cause, que nous avons volontairement dissociée de l'article.

SAÔNE-ET-LOIRE : Alerte aux pollens de graminées !

Une alerte est en cours dans les départements de Saône-et-Loire et de la Nièvre où ces pollens sont responsables d'un risque allergo-pollinique élevé.

ST-MARTIN-BELLE-ROCHE : Près de 450 enfants au traditionnel tournoi de l’Ascension

Encore une fois, les chiffres du tournoi Jean-Michel Vaterlaus, ancien président trop tôt disparu, font tourner les têtes. 13 clubs, 76 équipes, près de 200 matchs, et quasiment 450 enfants. D’U7 à U13, en passant par les U9 et U11, le succès de ce tournoi départemental ne se dément pas depuis des années.

PHOTOS : Combats rapprochés aux Médiévales de Berzé

À l'épée ou à cheval, les médiévistes sont impressionnants d'habileté et de précision. Illustration avec le béhourd et la joute.