dimanche 14 juillet 2024

Communiqué du Rectorat de Dijon

Une nouvelle fois, et près de 3 ans jour pour jour après l’assassinat de Samuel PATY, l’École est confrontée à un terrorisme barbare. Hier, 13 octobre 2023, en France, un professeur a été assassiné et trois autres membres de la communauté éducative ont été blessés à Arras.

Gabriel ATTAL, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, tient tout d’abord, au nom de toute la communauté enseignante, à adresser toutes ses pensées et tout son soutien aux familles et aux proches des victimes de cet attentat, et à la communauté éducative de la cité scolaire Gambetta-Carnot d’Arras.

A travers eux, comme voici trois ans avec Samuel PATY, c’est l’École de la République qui est attaquée pour la mission qui est la sienne : permettre à chaque jeune de s’émanciper par-delà les déterminismes et les obscurantismes pour former des citoyens libres, égaux et unis par une destinée commune.

Parce que les cours ne pourront pas reprendre normalement lundi matin, la communauté éducative a besoin de se retrouver, d’échanger, de préparer au mieux le retour des élèves.

C’est pourquoi, après échange avec les représentants syndicaux hier soir, le ministre a décidé qu’un temps banalisé sera prévu lundi matin dans tous les collèges et les lycées de France. Il permettra ce temps d’échange tout à la fois humain et pédagogique entre les collègues de chaque établissement. A cette fin, les cours sont annulés pour les élèves jusqu’à 10 heures, moment où ils rejoindront leur établissement.

Pour ne pas complexifier l’organisation de nombreuses familles, il a été convenu avec la Présidente de l’association des régions de France que, pour les élèves qui dépendent des services de transport scolaire et dont les parents ne pourraient les conduire par leurs propres moyens dans leur établissement à 10h, le service sera assuré à l’heure habituelle. Un accueil temporaire et minimal sera organisé pour leur permettre de patienter avant la reprise.

 

Afin que les professeurs des écoles puissent eux aussi avoir un temps d’échange durant la pause de la mi-journée, l’hommage se déroulera l’après-midi. A 14h, une minute de silence sera respectée dans chaque classe en mémoire des victimes des attentats commis contre l’École. En primaire, ce temps d’hommage et de recueillement pourra prendre d’autres formes, pour tenir compte de l’âge des élèves.  Cette minute s’inscrira dans un temps de recueillement et de réflexion avec les élèves, organisé à l’appréciation des équipes pédagogiques.

 

QUALITE DES BAIGNADES EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Les plaisirs de l’eau sous contrôle

L’ARS Bourgogne-Franche-Comté assure une surveillance sanitaire de la qualité des eaux de baignade dans la région. Tout savoir pour cette saison 2024.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Pour séduire les touristes, la région a de beaux atouts

Le tourisme représente 43 000 emplois en Bourgogne-Franche-Comté, soit presque autant que la filière automobile ! Notre région compte de nombreux atouts à faire valoir avec ses moyennes montagnes, ses vignobles, son patrimoine UNESCO mondialement reconnu, ses voies navigables, ses véloroutes et sa gastronomie qui en fait saliver plus d’un… 

VINS - BOURGOGNE : L'AOC Mâcon reconnue par la Chine !

En marge de la visite de Xi Jinping en France.

BOURGOGNE- Lutte contre le moustique-tigre : Vigilance et action en Bourgogne-Franche-Comté

La lutte contre le moustique-tigre fait partie des priorités de santé publique en Bourgogne-Franche-Comté, où ce vecteur des virus de la dengue, du chikungunya ou du Zika est désormais implanté dans 7 des 8 départements.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région accompagne, facilite et accélère la transformation numérique

La Région se mobilise pour les territoires : un camion démonstrateur de domotique en Saône-et-Loire ; une gestion innovante de la voirie à Nevers ; des tiers lieux etc.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE - Etude : Les Bourguignons et le sport

Selon une étude de l'Insee, 426 000 licences sportives ont été délivrées en 2022 en Bourgogne-Franche-Comté. C’est la 5e région de France métropolitaine comptant le moins de licences pour 1 000 habitants. Et sur le podium des sports pratiqués, on retrouve... 

BOURGOGNE – Élevage : L214 veut faire fermer un abattoir Bigard en Côte-d’or

L’association de défense des animaux a dévoilé cette semaine une enquête menée à l’abattoir Bigard de Venarey-les-Laumes en Côte d’or. Elle dénonce, images à l’appui, l’égorgement à vif, une violence délibérée et de graves infractions.

LE SAVIEZ-VOUS ? - Tabac : 40 % des cigarettes consommées ne viennent pas de chez le buralistes

La faute aux contrefaçons, à la contrebande, au duty-free, au commerce transfrontalier... Et Bourgogne-Franche-Comté ne fait pas exception.

EMPLOI : La Bourgogne a besoin de cadres

Un peu plus de 6 200 recrutements de cadres prévus en Bourgogne-Franche-Comté en 2024 selon l'APEC.

ENSEIGNEMENT - Mouvement social : Les enseignants bourguignons un peu moins grévistes que la moyenne

Le rectorat de Dijon a communiqué les taux de grévistes dans le cadre du mouvement social de ce jour dans l’académie.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTE : La Région a du souffle !

La pratique sportive se révèle être un formidable vecteur d’échanges et d’émotions collectives, un lieu privilégié pour mettre en place et promouvoir les idéaux d’égalité et de fraternité. Logique que la Région investit et s’investisse pour que les quelque 500 000 licenciés inscrits dans les 7 500 clubs - dont les 9 « professionnels » - améliorent encore leurs performances !

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Tous les chiffres de l'"égalité" femmes-hommes

L'INSEE dresse un panorama des conditions sociales et des situations professionnelles respectives des femmes et des hommes.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : La région la plus rurale de France !

C'est l'association des maires ruraux qui nous le dit. 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Un nouveau fonds pour soutenir les start-ups du territoire

Le mercredi 6 mars, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, Patrick Blasselle et Guillaume Blanchet, directeurs associés d’UI Investissement, ont annoncé le lancement du nouveau fonds inter-régional en soutien aux start-ups du territoire : Cap Création 6.