samedi 28 mai 2022

Ce mercredi, Eve Comtet-Sorabella, présidente du groupe d'opposition Mâcon Citoyen, et ses élu(e)s ont présenté leurs vœux aux Mâconnais.

« En ce début d'année, avec les élu(e)s de Mâcon Citoyen, nous vous souhaitons le meilleur pour 2022.

2021, a été une année bien particulière. Chacun(e) d'entre nous a tenté de trouver un équilibre entre des mesures sanitaires contraignantes et la nécessité de maintenir des liens. Liens qui nous unissent et sont indispensables à notre bonne santé, affective, psychique, physique.

Nous vous souhaitons de vous réaliser dans tous vos projets.

2022, se présente avec d'immenses défis sociaux, environnementaux et démocratiques à relever.

Nous sommes dans la continuité de 2021, mais des leviers existent et il sont à notre portée pour y parvenir.

Ces défis sont aussi stimulants et ouvrent de formidables perspectives pour vivre mieux au quotidien dans une ville plus accueillante, dynamique, solidaire, riche de liens sociaux qui répondra toujours mieux aux besoins de ses habitants, du plus jeune au plus ancien, femmes et hommes. Une ville dont les acteurs économiques et associatifs se sont toujours soutenus.

En France, le contexte politique des élections présidentielles et législatives à venir est marqué par la crise et la division. Cette division nous éloigne des enjeux cruciaux et nous fait perdre pied. Elle nous rend sourd et aveugle au gouvernement, aux bouleversements auxquels nous, et les générations à venir, devons nous confronter.

Nous sommes engagés à rester unis pour répondre aux besoins et aux aspirations des mâconnais.

La vie continue malgré les répercussions de la crise sanitaire et nous, élus de Mâcon Citoyen, avons la volonté de rester présents dans la vie politique locale à Mâcon et sur l'agglomération. Nous avons bien l'intention de continuer à faire vivre les projets qui nous ont animés en 2021 et qui nous animeront encore en 2022. Avec beaucoup de choses à faire avancer dans la ville et son agglomération.

En 2022, que vivent fraternité, égalité et liberté », a déclaré la présidente avant de laisser la parole aux autres conseillers. »

 

Soutien au Collectif du stade de Flacé

Gabriel Siméon a saisi l'occasion pour affirmer le soutien au Collectif du stade de Flacé mobilisé depuis plusieurs semaines contre la bétonisation du stade Jules Révillon. Il a rappelé que Mâcon Citoyen se tient à la disposition des habitants s'ils le souhaitent. L'élu invite le maire « à saisir la main tendue par le Collectif » et à venir sur place pour échanger.

Catherine Amaro a mentionné les nombreux collectifs qui ont émergé récemment, représentant des citoyens désireux de prendre la parole et que l'on n'entend pas forcément. Elle est également revenue sur les mobilités :

« Cette année, nous avons eu la présentation d'un schéma ne correspondant pas aux besoins des habitants. Cette non concertation entre les besoins des habitants et des grands effets d'annonce en permanence devient pénalisant pour nous tous. Si la ville est si engorgée, c'est peut-être qu'il manque des transports en commun. Rien n'est prévu pour la Cité de l'entreprise. En parallèle, on a le développement du projet de bus à hydrogène. Projet à l'arrêt, le dossier ayant été remodelé. Je souhaite pour 2022, que tous les élu(e)s arrivent à se pencher ensemble sur les besoins des gens et à être réellement à leur service. »

Eric Ponchaux a salué le travail accompli par le CCAS, mais regrette l'absence de diagnostic des besoins sociaux sur la ville de Mâcon, « une obligation légale qui permettrait de répondre aux vrais besoins de la population. »

Enfin, Emmanuel Jallageas a évoqué la proximité et la pédagogie : « Des sujets importants traités en 2021 seront de lourds travaux en 2022, notamment le PLU. On ne peut se satisfaire de réunions publiques avec peu de participants alors qu'il est question de Mâcon et son agglomération. Je suis déçu de la gouvernance. Tout est fait pour mettre la minorité au placard. »

L'élu a également signalé : « Il n'y a pas de division dans notre groupe d'opposition, mais seulement des sensibilités politiques différentes. Nous sommes tous d'accord sur la politique de proximité. Nous réaffirmons notre soutien aux associations. » Avant de s'interroger en guise de conclusion : « Quelles seront les retombées de Mâcon 2024 pour les Mâconnais ? »

Propos recueillis par M. A.

CRÊCHES : Quand la culture manga s’invite pour la journée !

Le Salon du manga, organisé par la ville, s’est tenu ce samedi à la salle Joug Dieu. Et le public a répondu présent pour cette première édition qui en appelle d’autres…

MÂCON : Les lycéens.nes en coeur sont de retour !

Rendez-vous ce samedi soir au Théâtre de Mâcon !

JEUX DE SAÔNE-ET-LOIRE : La flamme est passée par Mâcon

Jeudi en fin d’après-midi, une douzaine d’élèves des collèges St-Exupéry et Notre Dame, accompagnés d’Elise Cabaton, présidente du Comité de l’UNSS, ont emmené la flamme des 9es Jeux de Saône-et-Loire de l’esplanade Lamartine jusqu’à l'hôtel du Département où les attendait une délégation.

GRAND SITE DE SOLUTRÉ-POUILLY-VERGISSON : L’Été en fête avec plus de 130 rendez-vous

Le département de Saône-et-Loire et l’équipe du Grand site de France ont lancé ce jeudi soir la saison estivale et dévoilé la programmation complète. Une nouvelle fois, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges, avec quelques nouveautés à découvrir.

MÂCON : L’Amicale féline du Val Lamartinien lance un appel au bénévolat et à l’adoption

L’association de protection des chats continue son action sur le territoire mâconnais. Accompagnés par plus de 160 adhérents, mais seulement 6 bénévoles, Nicole et Michel Glatz, présidents, recherchent activement des familles pour leur prêter main forte et aider les chats abandonnés de la ville. 

MÂCON - Lycée René Cassin : Ils inventent le 6ème doigt !

Découvrez vite leur belle invention, qui leur a valu un podium aux olympiades régionales des sciences de l'ingénieur.

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ? (2)

La suite de notre reportage photos sur la fête du jeu ce mercredi 25 mai

PHOTOS - Fête du jeu à Mâcon : Carambar, roudoudou, mistral gagnant ?

Un après-midi sans console, ordi ou télé c’est possible !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS-AGGLOMÉRATION : Une exposition itinérante sur les violences éducatives à l’enfance

Lundi, la direction de la petite enfance de la MBA a lancé son projet de sensibilisation sur le thème des violences éducatives ordinaire (VEO) dans le cadre du schéma départemental des services aux familles de Saône-et-Loire.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : Plus de 4 700 entrées et 16 000 dégustations !

Après deux années d’absence, ce fut un retour en fanfare pour les Mâcon wine note ? 9ème du nom

MÂCON : Le collège Robert Schuman en musique et en poème à l’occasion de l’après-midi « Vivre ensemble »

Ce vendredi, la cour du collège mâconnais était en feu à l’occasion de l’après-midi « vivre ensemble ». Un événement fédérateur, sous la musique et les vers, le projet est réalisé dans le cadre de l’action « TOUS ENSEMBLE » réalisée chaque année sur l’établissement, afin de prôner le vivre-ensemble et la mixité culturelle.

FESTIVAL MÂCON WINE NOTE ? : À la santé des vins Mâcon !

C’est parti pour le festival des Vins Mâcon après deux années d’interruption. 26 cuvées sont à déguster sur l’esplanade jusqu’à 1h00 ce soir. Et rebelote samedi dès la fin de l’après-midi.

MÂCON - Ecoles qui chantent : place aux enfants du CP au CM2 !

Le théâtre de Mâcon a accueilli ce mardi la deuxième représentation des rencontres « Écoles qui chantent ».