mardi 27 septembre 2022

 
La Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté donne «les gestes simples» pour aider les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif.
 

Canicule : aidons les oiseaux et la petite faune cet été !


Depuis plusieurs jours, une vague de chaleur caniculaire sévit sur la Bourgogne-Franche-Comté. Ces températures qui nous impactent tous, ont également un effet chez les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif ! Alors comment les aider ? La LPO Bourgogne-Franche-Comté invite les amoureux de la nature à appliquer quelques gestes simples pour leur porter secours. Chacun peut agir à son échelle !

Proposer un point d’eau, un geste simple, une aide précieuse !


Pour aider les oiseaux à survivre à cette vague de chaleur, il est extrêmement utile d’installer dans son jardin, sur son balcon, des récipients peu profonds (3-4 cm) remplis d'eau, à l’ombre, dans les jardins ou sur les balcons. Une soucoupe de pot de fleur par exemple ! Positionnez une petite pierre ou un bâton pour permettre aux insectes de ressortir de cet abreuvoir. La LPO conseille de renouveler l’eau chaque jour afin de maintenir un niveau constant, une température modérée et éviter la propagation de maladies. Veillez à ce qu'elle soit disposée dans un endroit dégagé où les oiseaux pourront voir venir les éventuels prédateurs, notamment les chats. Cela permettra aussi aux hérissons, écureuils et autres abeilles de se désaltérer en toute sécurité.

Aménager son jardin, des solutions durables pour faire face aux canicules de plus en plus fréquentes


Sur une vision plus durable, il est également conseillé de multiplier les petits biotopes, et de favoriser les arbres et arbustes indigènes qui sont de véritables climatiseurs naturels ! Quelques idées pour vous inspirer :

- Planter des haies champêtres : elles fournissent de l’ombre et des cachettes fraîches pour les oiseaux et les petits mammifères. Le lapin de garenne, le hérisson d’Europe et les amphibiens peuvent s’y réfugier au niveau du sol, soit sous les feuilles soit dans des terriers.

- Laisser des îlots d’herbes hautes : elles permettent de maintenir un degré d’humidité suffisant au niveau du sol empêchant qu’il s’assèche et se fissure en cas de canicule. Les îlots d’herbes hautes sont utiles au cycle germinatif des plantes et aux insectes : papillons, criquets, sauterelles...

- Installer des tas de bois : les bûches procurent des abris pour des petits animaux qui fuient la lumière et la chaleur : cloportes, forficules, coléoptères, amphibiens (salamandres, crapauds), limaces et escargots.

- Créer une mare : la mare naturelle est un incontournable du jardin de nature et procure une zone fraîche où les animaux peuvent venir s’hydrater et/ou se baigner. Certains oiseaux, comme les martinets ou hirondelles, boivent uniquement en vol. La mare est donc un aménagement idéal pour qu'ils puissent s'hydrater. Attention cependant à ne pas y introduire de poissons afin qu’elle conserve son rôle de réservoir de vie !

Sécheresse et canicule : les effets sur la faune sauvage


La biodiversité et le climat sont étroitement liés. Pendant une période de sécheresse ou de canicule, les animaux souffrent comme nous et peinent à trouver des lieux pour s’hydrater ou se rafraîchir. Quand les températures restent élevées pendant plusieurs jours consécutifs, y compris la nuit, le risque de mortalité augmente fortement. Toutes les espèces sont concernées, y compris celles qui vivent dans l’eau !

Certaines infrastructures humaines, comme les routes ou toitures, deviennent de véritables menaces mortelles pour la faune. Les jeunes oiseaux vivant sous les toitures sont particulièrement touchés comme les martinets noirs, dont les oisillons sortent du nid et tombent au sol pour échapper à la chaleur. Les chauves-souris comme les pipistrelles peuvent fuir les toitures devenues brûlantes, en plein jour. Chez les hirondelles, les adultes peuvent abandonner le nid et les jeunes si les conditions météorologiques deviennent extrêmes.

Sur les routes, le bitume peut monter à des températures telles qu’il provoque des brûlures graves chez les animaux obligés de traverser : hérisson d’Europe, amphibiens, reptiles...

Si vous trouvez un animal sauvage en difficulté, mettez-le en sécurité et au calme dans un carton fermé, adapté à sa taille, tapissé de journal au fond, sans ne le nourrir ni lui donner à boire. Contactez très rapidement le centre de soins le plus proche de chez vous :
- pour les départements 21, 25, 39, 70, 71 et 90 : Centre Athénas au 03 84 24 66 05,
- pour l'Yonne : le CSOS au 03 86 97 86 62,
- pour la Nièvre : l’Hôpital Faune Sauvage (HFS) au 06 64 41 67 34.

Communiqué

 

 

Photo : Carola 68

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : L’Inrap fête le patrimoine

Avec notamment les vestiges de la villa gallo-romaine de Fleurville qui se dévoilent au public…

JOURNEES DU PATRIMOINE : Allez-y en transports en commun !

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine des 17 et 18 septembre, placées sous le thème du "Patrimoine durable", la Région Bourgogne-Franche-Comté commercialise des pass à tarifs réduits valables sur le réseau TER et sur les réseaux urbains. 

BOURGOGNE : L'URSSAF propose des nouveautés facilitantes pour accompagner les parents employeurs

Dans la perspective de la rentrée, l’URSSAF Bourgogne déploie un bouquet de nouveaux services, à destination des parents employeurs, pour faciliter la garde d’enfant à domicile grâce à «un accompagnement à 360°».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Le prix de revient des repas va augmenter de 10 %

Une augmentation qui sera répercutée seulement de moitié pour les familles a annoncé la présidente de Région lors de sa conférence de presse de rentrée.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Appel à projets de la Fondation Orange pour l’inclusion numérique des jeunes

Les associations d’insertion peuvent déposer leurs projets autour du numérique jusqu’au 18 septembre.

BOURGOGNE : Les douaniers saisissent 7,76 kg de cocaïne à Brognon

La brigade des douanes de Dijon a réalisé une nouvelle interception de produits stupéfiants.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Près de 90 000 personnes vivent dans une structure collective

Internats scolaires, casernes militaires, maisons de retraite... 3,2% de la population de la Bourgogne-Franche-Comté vit dans une communauté selon une enquête de l'INSEE.

BOURGOGNE : On pourra voir l'ISS ce dimanche soir

Rendez-vous à la tombée de la nuit

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Un nouveau pont rail à Chagny, sur la ligne SNCF Dijon-Nevers-Tours-Montchanin-Paray le Monial

SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré national, réalise des travaux de remplacement du pont ferroviaire franchissant la Dheune à Chagny pour un montant de 5,2 M financés par SNCF Réseau.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 15,2% au deuxième trimestre 2022

Sur un an glissant, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A au deuxième trimestre 2022 s'inscrit en baisse de 15,2%. Il augmente de 0,6% par rapport au trimestre précédent.

CANICULE : Les solutions pour aider les oiseaux à supporter la vague de chaleur

La Ligue de protection des oiseaux de Bourgogne-Franche-Comté donne «les gestes simples» pour aider les oiseaux, les petits mammifères et les insectes qui eux aussi ont chaud et soif.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Marie-Guite Dufay se félicite des retombées du plan européen pour l’hydrogène propre

Un projet important d'intérêt européen commun (PIIEC) intitulé «Hy2Tech», portant sur l’hydrogène décarboné, a été approuvé le 15 juillet par la Commission européenne, pour un montant de financements publics à hauteur de 5,4 milliards d'euros concernant quinze États membres.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Lente progression de l’emploi dans la région au 1er trimestre 2022

L'INSEE analyse que la croissance de l’emploi régional repose surtout sur le secteur marchand hors intérim.

BOURGOGNE-FRANCHE COMTÉ : Le Tour de France a traversé la région, et le département de Saône-et-Loire était à l'affiche

Partie de Dole dans le Jura ce samedi midi, l'édition 2022 du Tour de France a fait un passage dans la région Bourgogne-Franche-Comté avant de se rendre en Suisse direction Lausanne, en passant par les monts du Jura.