mercredi 8 février 2023

 

Les deux organisations agricoles ont déposé une motion lors de la session de la Chambre d'agriculture du 24 novembre. Elles demandent, entre autres, aux législateurs, de « protéger les agriculteurs qui sont les victimes faciles de pseudo "lanceurs d’alerte" ». En voici le contenu intégral

 

Motion présentée par FDSEA 71 et JA 71 lors de la session Chambre d’Agriculture 71 du 24 novembre 2022

L’association L214 a diffusé récemment une nouvelle vidéo tournée en caméras cachées au sein d’un élevage caprin de Saône-et-Loire, l’entreprise Chevenet d’Hurigny.

Les images sont choquantes, le montage efficace, l’actrice française de renom émouvante, la diffusion bien orchestrée au service d’un dénigrement général des éleveurs dans l’objectif affiché de détruire les productions animales et l’agriculture dans son ensemble.

Nous, représentants des agriculteurs et des éleveurs de Saône-et-Loire, faisons confiance aux services de l’Etat pour garantir le respect des lois et règlements, nous souhaitons néanmoins rétablir différentes vérités et réalités. Plus que d’autres, la profession agricole est surveillée, contrôlée et justifie en permanence de ses pratiques. C’est le prix à payer pour garantir en permanence le niveau d’exigence sanitaire, la qualité, la traçabilité qui sont attendues par les consommateurs français.

L’agriculture française est probablement l’un des espaces de production les plus exigeants de la planète !
Les éleveurs de S&L prennent, dans leur immense majorité, soin de leurs animaux et améliorent de façon continuelle, tant par le respect des évolutions règlementaires que leurs pratiques, le « bien-être animal ». Les salariés agricoles sont impliqués, professionnels, de mieux en mieux formés et souvent attachés à leurs métiers.

Pour autant, le contexte est particulièrement difficile, les exploitations agricoles françaises subissent, en raison des choix politiques de notre pays, des distorsions de concurrence importantes au sein de l’Union Européenne et insupportables dans le cadre des accords internationaux. Nombre de nos métiers sont en tension. Alors même que le consommateur accepte difficilement de rémunérer le niveau de qualité à son juste prix, particulièrement en cette période d’inflation élevée.

Ces éléments contribuent à transférer sur les agriculteurs la charge financière et la pression morale d’un système qui vise à contenir le prix des matières premières agricoles au profit de la grande distribution, de quelques groupes agroalimentaires et accessoirement du consommateur. Autant de sujets connus qui font l’objet de débats, de lois (accords internationaux, EGALIM 2, ZNT...) et d’arbitrages qui s’imposent à tous.

Les pratiques de L214 elles, sont illégales. Les vidéos ont été obtenues frauduleusement, à l’insu de l’exploitant et par des intrusions illicites dans les locaux, où se déroule une activité non-publique dont le contrôle relève uniquement des autorités publiques. Il s’agit donc pour cette association de menacer l’exploitant, d’utiliser ces images pour une dénonciation publique auprès de la presse et des clients de l’entreprise.

En agriculture, comme dans toutes les professions, dans tout cercle quel qu’il soit, professionnel, privé, associatif, il peut exister des pratiques, des comportements qui ne sont pas admissibles et doivent être sanctionnés. Dans une démocratie, il appartient aux pouvoirs publics et à la justice en dernier recours de dire ce qui est autorisé, légal, interdit ou même répréhensible.

Si on ajoute qu’il ne s’agit pas de la démarche isolée de type « lanceur d’alerte » mais bien d’une association, L 214, apparemment bien financée, soutenue par une certaine élite, qui fait le choix de diffuser des vidéos en stock depuis l’été en fonction d’un calendrier médiatique que chacun
appréciera, il y aurait matière à réflexion.

En conséquence, choqués par les images diffusées et par l’exploitation qui en est faite, nous proposons à la session de la Chambre d’Agriculture du 24 novembre 2022 de demander :

- Aux services de l’Etat de contrôler et de sanctionner les manquements, le cas échéant les plus graves, que ce soit des agriculteurs, éleveurs, comme ceux de tout justiciable, ni plus ni moins ;

- A la justice de faire son travail de façon équitable dans tous les secteurs d’activité ;

- Aux clients, grossistes, centrales d’achats, groupement de producteurs qui travaillent avec des entreprises illégalement mises en cause, de ne pas prendre de décisions excessives et en tout état de cause qui mettraient en danger une activité, une famille sans éléments probants, vérifiés et avérés ;

- Aux consommateurs d’assumer leur « immense responsabilité » en faisant des choix éclairés, sans oublier que, se détourner des signes officiels de qualité et des produits français dans leurs ensemble, c’est perdre du travail et de la valeur, mais aussi, à coup quasi certain, consommer des aliments produits avec un niveau d’exigence moins important aux plans sanitaire, environnemental, social ;

- Aux législateurs de protéger les agriculteurs qui sont les victimes faciles de pseudo « lanceurs d’alerte » ;

- Aux pouvoirs publics français et européens, d’offrir un cadre cohérent et rémunérateur aux agriculteurs, à commencer par des exigences identiques et vérifiées, pour les produits
importés de l’étranger et ceux qui sont produits en France.

 

URGENCE SEISME TURQUIE-SYRIE : Appel aux dons du Secours Populaire Français

La collecte a débuté cet après-midi dans les rues de Mâcon

CHARNAY - Conseil municipal : Grégory Cochet, nouvel adjoint au Maire

Le conseil municipal s'est tenu hier soir. À l'ordre du jour également le Rapport d'orientation budgétaire.

MÂCON : Un nouvel espace France services aux Gautriats

Il a été inauguré cet après-midi par le préfet Yves Séguy et le maire Jean-Patrick Courtois. Il est en fonction depuis la fin du mois de novembre. 150 demandes ont déjà été enregistrées et satisfaites.

CHALON/SAÔNE : Tout le programme du Carnaval, qui aura lieu du 24 février au 5 mars avec fête foraine prolongée jusqu’au 12 mars !

Retrouvez toutes les dates clés du Carnaval de Chalon-sur-Saône Programmé du vendredi 24 février au dimanche 5 mars Avec sa fête foraine exceptionnelle prolongée jusqu’au 12 mars - 180 attractions -

CLIN D'OEIL : Lilou et Adeline vous présentent le planter's punch ; Sandra vous présente mer de Chine

Les métiers de la salle et du service sont à l'honneur sur macon-infos. En partenariat avec le lycée hôtelier Alexandre Dumaine à Mâcon, les élèves présentent un cocktail préparé et servi au restaurant d'application. Si vous souhaitez les refaire à la maison, en voici les compositions.

CHEZ LES VIGNERONS D'IGÉ : Découvrez la nouvelle gamme Terroirs des Brigands

Médaillé d'or au concours des vins de la St-Vincent des Mâconnais et Beaujolais. Promo jusqu'au 28 février - publi-info

LOCHÉ : Nouvel envol du comité des fêtes

avec un nouveau président

MÂCON : Devant les CM1-CM2 de l’école Henri Matisse, parenthèse enchantée pour Benjamin Dirx en "professeur des écoles"

Le Parlement des enfants, créé en 1994, en partenariat avec le ministère de l’Éducation Nationale, permet à des enfants de CM2 de participer au système démocratique français.

MÂCON : Retraite aux flambeaux contre la réforme des retraites

Toujours à l’appel de l’intersyndicale, une manifestation aux flambeaux s’est déroulée dans le centre-ville ce vendredi soir, réunissant quelque 300 personnes pour entretenir la contestation avant l’appel de la troisième journée nationale du 7 février.

Réforme de retraites : 7 manifestations mardi en Saône-et-Loire !

À l'appel de nombreux syndicats, y compris lycéens et étudiants

MÂCON - Lycée Dumaine : Elena Monate remporte la sélection régionale de la Coupe Georges Baptiste

Depuis 1961, la Coupe Georges Baptiste est un concours destiné aux jeunes élèves en cours d’études dans les Arts de la table dans les établissements d’enseignement hôtelier de France des classes suivantes : Terminales Cap, Bac Professionnel, Bac technologique et 1ère en Brevet Professionnel.

CHARNAY - Christine Robin « On est sur un territoire qui grandit, on a besoin de travailler conjointement, vous et nous »

Madame le maire et son adjointe Katia Casteil, en charge du développement et de l’animation économique et commerciale, ont rencontré les acteurs économiques publics et privés de la ville lors de la cérémonie des vœux ce matin à la salle Ballard.

SENNECÉ-LES-MÂCON : Très belles et uniques pièces au salon de la collection

Organisé par les clubs cartophiles et philatéliques mâconnais, le 41ème salon de la collection a présenté ses trésors ce dimanche 29 janvier.

POLITIQUE : Les Républicains de la 1ère circonscription partagent la galette : « Tout doucement mais sûrement vers 2026…»

Près de 50 personnes ont répondu présentes ce vendredi 27 janvier à l’invitation très conviviale d'épiphanie que leur avait adressé leur responsable de la circonscription LR du Mâconnais.

PEDAGOGIE : 3 classes mâconnaises fabriquent des objets en impression 3D à l'ENSAM Cluny

Ce 27 janvier, trois classes d'écoles élémentaires mâconnaises ont fabriqué des objets en impression 3D dans le cadre d'un concours proposé par l'École nationale supérieure d'arts et métiers (ENSAM) de Cluny.

SAÔNE-ET-LOIRE : Une très légère baisse des interventions en 2022 pour les pompiers

La tradition des vœux est encore d’actualité, et le colonel Frédéric Pignaud directeur départemental des services d’incendie et de secours de Saône-et-Loire, commandant le Corps départemental de sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire, s'y est prêté volontiers en adressant les siens aux pompiers ainsi qu’au président du Conseil départemental André Accary.