dimanche 16 juin 2024

Le préfet a activé le centre opérationnel départemental. Les détails de l'accident.

L'accident s'est produit à la mi-journée. En manœuvrant et à cause du vent un bateau de croisière a percuté un autre bateau à quai à hauteur du quai des Marans. Le bateau Bijou du Rhône s'apprêtait à quitter Mâcon quand un coup de vent l'a déporté sur l'autre bateau Voyage. 

Passagers du bateau "Bijou du Rhône", environ 130 personnes, ont été priés d'évacuer le navire, dans un grand calme, par l'équipage formé aux évacuations d'urgence, et ont été invités à rejoindre la salle de conférence de la médiathèque, "réquisitionnée" pour l'occasion, et pris en charge par la mairie en attendant les suites à donner. Ceux du "Voyage", après une attente sur le quai, sont remontés à bord et poursuivront leur croisière demain. Au total ce sont 257 personnes qui ont été concernées par l'évacuation à quai ou vers la médiathèque.

Quai des Marins très vite fermé à la circulation pour sécuriser la zone entre lieu d'amarrage et médiathèque.

La cellule risque technologique a été engagée préventivement pour s'assurer qu'aucun risque de pollution de la Saône soit présent.  Aucun blessé ni aucune pollution ont été constatés. Maxim Plat et Caroline Théveniaud, adjoints au maire de Mâcon, étaient sur place pour coordonner l'accueil des passagers à la médiathèque ainsi qu'Agnès Chavanon, secrétaire générale de la Préfecture.

La CRF (Croix Rouge Française), engagée par la Préfecture et la mairie, a accompagné le groupe en apportant des collations et boissons, a assuré les allers-retours entre médiathèque et bateau pour aller récupérer le minimum de bagages (pièces d'identité, objets de valeurs, médicaments …). Les secouristes ont aidé les personnes en difficulté physique à descendre sur le quai et monté dans le bateau puis ont attendu l'arrivée des cars qui ont été prévus pour emmener le groupe jusqu'à Lyon où la compagnie de navigation va leur offrir l'hébergement pour la nuit. La croisière qui, partie de Chalon, devait les emmener jusqu'à Arles avec un retour à Lyon, risque d'être interrompue faute de bateau de remplacement aux dernières nouvelles à confirmer.

Deux camions privés, qui ont été sollicités pour la récupération des eaux s'étant introduites dans le bateau "Bijou du Rhône" suite à la voie d'eau, ont assuré le pompage afin qu'aucun déversement dans la Saône vienne la polluer.
Les pompiers plongeurs ont aussi assuré le colmatage provisoire de la brèche en attendant qu'une société spécialisée vienne faire ultérieurement les travaux minimum mais durable pour permettre au bateau de rejoindre son port d'attache à vide. Jean-Patrick Courtois, maire de Mâcon, est venu constater l'organisation un peu exceptionnelle de cette opération lancée depuis midi. Vers 19h30 les pompiers levaient leur intervention, seule restait la CRF pour encadrer les passagers d'infortune.

A noter une bonne ambiance du groupe de "naufragés" lors de l'attente à la médiathèque, groupe qui a su applaudir chaleureusement pompiers, secouristes et représentants de la mairie et de la préfecture en signe de remerciement. Une passagère allemande nous confiait que ce serait un souvenir inoubliable du passage "escale" à Mâcon. Cette personne nous a assuré qu'aucune panique n'a été constatée lors de l'abordage ni lors de l'évacuation.

 

R.B.  et MsP

Photographies : R.B. et MsP

 


Communiqué de la préfecture

ACTIVATION DU CENTRE OPERATIONNEL DEPARTEMENTAL

Ce vendredi 13 octobre 2023 à 12h, deux bateaux de croisière sont entrés en collision sur la Saône, à proximité du quai des Marans à Mâcon. L'ensemble des passagers et membres d'équipage ont été pris en charge par la mairie de Mâcon et la Croix-Rouge. Aucun blessé n'est à déplorer.

Un centre opérationnel départemental a été activé pour suivre la conduite des opérations en préfecture. Le préfet salue l'action coordonnée du SDIS et de la brigade fluviale de gendarmerie de Villefranche-sur-Saône pour assurer la sécurisation des bateaux et éviter tout risque de submersion ou de pollution nautique.

  

 

Evacuation dans un grand calme des bateaux

Le "Voyage" indemne, le "Bijou du Rhône" avec la voie d'eau

L'équipage du "Bijou du Rhône" débarqué dans la bonne ambiance

Les passagers du "Bijou du Rhône" accueillis à la médiathèque

Ils reçoivent les consignes d'un officier de bord de leur bateau 

 Pompage de l'eau de cale

L'équipe de La Croix-Rouge au grand complet ! 

Un coup de main bien nécessaire pour les personnes à mobilité réduite

Et des transports entre médiathèque et quai des Marans

 

MÂCON : 3 blessés dont 1 gravement hier soir au cours d'une rixe à l'entrée de la fête foraine

Actualisé mardi à 11h20 : Les deux personnes en garde à vue ont été mises en examen puis placées sous contrôle judiciaire. Les investigations se poursuivent pour apporter toute la lumière sur cette affaire.

MÂCON : Il frappe son copain de deux coups de couteau et prend la fuite par le balcon

L'auteur des coups de couteaux, retrouvé deux mois après, a été jugé mardi au cours d'une comparution immédiate. Une amitié qui n'aura pas fait long feu...

MÂCON – Passage à tabac devant le Local libertaire : deux hommes interpellés et jugés ce vendredi

Nous avions publié au soir du 22 avril le communiqué de l'association Local Libertaire de Mâcon qui relatait et dénonçait une violente agression physique devant le local sis avenue Jean Jaurès dans la nuit du 13 au 14 avril par « un groupuscule d'extrême droite ». La victime avait refusé de porter plainte pour des raisons toutes personnelles, « n'affectionnant pas particulièrement les forces de…

MÂCON : Passage à tabac devant le Local Libertaire dans la nuit du 13 au 14 avril

macon-infos a été destinataire d'un communiqué du Local Libertaire de l'avenue Jean Jaurès faisant état d'une violente agression physique par « un groupuscule d'extrême droite » devant le local cette nuit-là. La police a ouvert une enquête mais la victime n'a pas déposé plainte. Le déroulé des faits par le Local Libertaire et les infos du Parquet.

SAÔNE-ET-LOIRE : L'A6 fermée à hauteur de Chalon suite à l'accident d'un camion citerne

ACTUALISÉ : La camion-citerne transportait un hydrocarbure. Le point de situation à 22h par la préfecture.

MÂCON : Un mort et trois personnes intoxiquées dans un incendie rue des Trappistines

L'alerte a été donnée samedi après-midi à 16h20. Une cinquantaine de pompiers a été mobilisée au 140 de la rue des Trappistines sur un feu d'appartement, adresse de la maison-relais des Trappistines, gérée par la Fondation Abbé Pierre et qui accueille des personnes en grande précarité. ACTUALISÉ : le préfet s'est rendu sur place en début de soirée.

VARENNES-LES-MÂCON : Trois hommes épinglés pour transport et détention d'une tonne de cigarettes

Ils ont été interpellés mardi par les gendarmes suite à la découverte des cigarettes dans un fourgon tombé en panne sur l'autoroute et transporté dans un garage à Varennes. Le conducteur n'était pas avec son véhicule... Les trois hommes ont été jugés en comparution immédiate cet après-midi.

SAÔNE-ET-LOIRE : Jusqu'à 7km de bouchons sur l'A6 cet après-midi, à hauteur d'Uchizy, suite à un accident

Un agent pénitentiaire a été grièvement blessé. ACTUALISÉ : Il est décédé des suites de ses blessures

CHARNAY : Un incendie de container chez Dubois isolation

RECTIFICATIF : Il était écrit que l'incendie avait touché l'entreprise Ecobat. Or, il s'agit de l'entreprise Dubois isolation. Toutes nos excuses pour les désagréments engendrés par cette erreur à l'entreprise Ecobat.

RCEA : Délit de très très grande vitesse à hauteur de Milly-Lamartine

Il ne lui manquait plus que des ailes pour s'envoler...

SAÔNE-ET-LOIRE : 26 000 usagers privés d'électricité suite à un incendie sur deux transformateurs à Gueugnon

L'incendie s'est déclaré cette fin d'après-midi. Le préfet a activé le centre opérationnel départemental en préfecture. ACTUALISÉ. Les usagers ré-alimentés rapidement. 

TRIBUNAL DE MÂCON : Il nie en bloc les violences sur sa femme, malgré le rapport du médecin légiste qui l'accable

Audience bien compliquée pour la juge vendredi après-midi, qui avait IA en comparution immédiate suite à des violences commises sur son épouse à deux périodes distinctes, les dernières ayant été signalées début octobre par l'hôpital de Mâcon.

CLUNY : 600 m² d'une maison bourgeoise partis en fumée !

Un dimanche glacial dans le département mais un dimanche de feu à Cluny.